1 mois avec l’iPhone 4

1 mois avec l'iPhone 4

Depuis le 24 décembre 2010 j’ai fais l’acquisition d’un iPhone 4 pour remplacer mon 3G que j’avais acheté le 08 avril 2009. À la base, je devais passer soit sur un androphone (le HTC Desire HD) soit sur un Windows Phone (le HD7). Lorsque SFR m’a annoncé le prix, j’ai finalement décidé de rester chez Apple.

Au bout d’un mois d’utilisation multimédia, il est temps pour moi de vous donner mon ressenti sur l’usage au quotidien.

D’abord, il faut savoir que depuis la mise à jour en 4.0, mon 3G était devenu dramatiquement lent pour quelque fonction que ce soit. Mais avec l’iPhone 4, la différence est incroyable ; tout est de nouveau rapide, que ce soit l’ouverture de la photothèque, des sms, de safari ou encore des réglages. De plus, l’apparition du multitâche facilite la vie lorsqu’il s’agit de jongler entre un jeu et une prise de vue avec l’appareil photo sans avoir à tout devoir relancer une fois l’activité secondaire achevée (même si c’est un « faux » multitâche et honnêtement, ça ne change rien à l’utilisation).

Ensuite, la qualité de l’écran est la deuxième chose que l’on remarque. Beaucoup disent que ce n’est que gadget et je pense que ces personnes n’ont pas comparé un 3G à un 4. La résolution de l’écran plus grande ajoutée à une qualité de la dalle permet une finesse d’affichage et une netteté incomparable. Regarder mes aquarelles sur mon iPhone 4 ou tout autre photo est un véritable plaisir. Et, parfois, il n’est même pas nécessaire de zoomer dans safari pour lire un texte, si l’on ne compte pas lire un roman entier bien évidemment …

L’autonomie aurait pu faire peur mais pourtant elle n’est pas moins bonne que pour le 3G. Je dirais même qu’à configuration égale (notification activée ou non, gps activé ou non etc…), la dernière version du smartphone d’Apple tiens plus longtemps sur la durée.

En ce qui concerne FaceTime, malgré l’imbroglio (et l’incompréhension) qui règne quant au SMS surtaxé qui est envoyé lorsque vous appelez quelqu’un directement en Facetime, le service est vraiment efficace (d’ailleurs, pour éviter ce surcoût, appelez d’abord votre correspondant en appel voix, puis basculez en FaceTime). Je l’ai testé et la qualité visuelle est bonne, tout comme la qualité sonore. En revanche, la batterie descends vertigineusement ! Pensez donc à brancher votre iPhone si vous êtes chez vous ou prendre un chargeur qui vous êtes en déplacement et prévoir de ne pas rester trop longtemps si vous êtes loin d’une prise.

Finissons par le form factor de l’appareil. Au début, je trouvais le téléphone vraiment laid par rapport aux premières versions. D’ailleurs, je continue de préférer la forme de mon 3G à celle du 4 : La face arrière bombée procure une meilleure prise en main, à mon sens.Pourtant, à force de l’utiliser, on s’y habitue et on se rends surtout compte qu’il est plus pratique d’avoir un dos plat pour une meilleure prise en main dans les jeux ou d’autres applications.

Je ne vais pas m’étaler plus sur le sujet, des millions de tests circulent sur la toile concernant l’iOS, la qualité de finition etc… je terminerai juste en disant que je suis entièrement satisfait de mon acquisition de noël, et que je suis probablement reparti pour 2 ans (la durée moyenne de chaque portable que j’ai).

1 mois avec l'iPhone 4

↑ Cliquez pour agrandir ↑

3 comments

  1. Kenav

    Bon test 🙂
    C’est vrai que les différences doivent être flagrantes avec le 3G.

    J’ai eu le même ressenti que toi pour la forme bombé du 3G
    mais comme tu dis c’est comme tout, on s’habitue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *