[Comment se planter en 10 leçons] N°2 : Foutre des DRM dans les eBooks.

[Comment se planter en 10 leçons] N°2 : Foutre des DRM dans les eBooks.

Sur le site actualitte.com je suis tombé sur cet article relatant l’intelligence supra-normale des éditeurs outre-atlantiques. Après les éditeurs de musiques, c’est au tour des éditeurs de livres de coller des DRM dans les eBook. Et le gagnant est … HarperCollins !

Ce formidable éditeur des États-Unis d’Amérique à obligé (c’est apparemment le mot) le distributeur de ses eBook aux bibliothèques à instaurer un système de DRM afin de contrôler les prêts de ses livres. Première restriction : un utilisateur = un livre, donc, pas de possibilité de duplicata. Lorsque j’allais à la bibliothèque, et que le/la bibliothécaire me disait qu’il était déjà prêté, je ne pouvais rien dire, c’est comme ça ! Mais là, lorsqu’il ou elle me dira « Ah non désolé l’eBook est déjà prêté, et même si c’est numérique, j’aurais pu vous prêter une copie mais l’éditeur l’interdit. ».

Autre innovation (ceci est une révoluch’eun !), les prêts sont limités au nombre de 26. Au delà de ce nombre de prêt, la bibliothèque devra racheter le livre ! 😀 😀 (rajoutez un nombre de smiley correspondant à votre cynisme du moment). Et comme il semblerait qu’un prêt dure 3 semaines, ça ferait 78 semaines de prêt maximum cumulées soit un an et demi. C’est évident voyons, au delà d’un an et demi, vous pouvez jeter vos livre, ils sont inutilisables (j’vais jeter toutes mes BD et même les journaux de 1947 que j’ai gardés) !

On félicite HarperCollins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *