Critique – Inception

Critique - Inception

RÉSUMÉ

Ce qui est bien dans nos rêves, c’est que l’on peut faire ce que l’on veut : être riche, beau, avoir le travail que l’on veut, habiter en haut de la Tour Eiffel … mais le réveil n’en est que plus dur ! Dans Inception, Cobb travaille pour d’obscures multinationales le rançonnant pour aller dans les rêves de personnes clé afin d’obtenir des informations secrètes importantes. Hanté par Mall, sa femme, son « travail » est pourtant régulièrement mis en danger à cause des « projections » qu’il à dans ses rêves de son épouse et de ses deux enfants. Alors qu’il s’apprête à s’arrêter pour de bon, une dernière mission lui est proposée par un riche industriel qui va consister, non pas à dérober des informations cacher au fond de l’esprit d’une personne mais d’implanter une idée qui germera et finira par devenir une idée naturelle de la victime. Cet ultime travail pourrait permettre à Cobb de recouvrer sa vie d’antant…

CRITIQUE

Considéré comme très difficile à comprendre, il est vrai qu’il faut être attentif tout au long du film car certain passages très court permette de comprendre une grande partie de l’intrigue. Même (et peut-être sûrement) les trois premières minutes du film sont essentielles. L’histoire est bien ficelée et je n’ai noté aucune incohérence malgré la complexité de cette histoire de rêves imbriqués. La réalisation est excellente, tout comme la mise en scène qui mêle des scènes d’action explosives et des moments plus calmes et plus « dramatiques » et le jeu d’acteur est vraiment très bon, avec un casting très bien choisi même si le seul personnage dont la psychologie est poussée est celle de Cobb, les autres passent à la trappe malgré les 2h30 de film mais c’est largement compréhensible dans le sens où d’une part il ne faut pas perdre le spectateur en l’éloignant de l’histoire et d’autre part car ces personnages secondaires ne sont que des « aides techniques » à Cobb et aucun ne fait office de faire-valoir ou autre, à part peut-être Ariane qui tente de mettre à jour ce qui obsède le personnage principal.

Il y a nul doute que ce film est probablement celui de l’année grâce à son habile mélange d’action terriblement bien mise en scène et à son intrigue à la fois complexe mais compréhensible si l’on est attentif. Une chose est sûre, en sortant de la salle, vous repenserez au film en essayant de comprendre quelques subtilités, et si vous avez suivi, vous n’aurez peut-être pas de mal à répondre à vos propres interrogations.

Note : 08/10

2 comments

  1. Bonsoir 🙂

    Chouette critique ;), et nous avons un nouvel accro au film! ^^

    Idem, film de l’année 2010 pour l’instant.

    La question se pose maintenant si nous rêvons…ou pas! (mais ou est mon totem?! :D)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *