Final Fantasy XV : Square Enix contre une poignée de fans conservateurs.

Final Fantasy XV  Square Enix contre une poignée de fans conservateurs.

Après un passage plus que critiqué sur Playstation 3, la licence Final Fantasy reviendra évidemment sur Playstation 4. Alors que l’épisode Versus XIII était attendu sur l’actuelle console de Sony, celui-ci a été renommé en Final Fantasy XV et annoncé officiellement sur la prochaine génération.

L’E3 a été l’occasion pour Square Enix de dévoiler beaucoup plus d’informations sur feu Final Fantasy Versus XIII, ainsi que des vidéos bien plus explicites que celles qui nous avait été donné jusqu’à présent. Et puisque l’on est sur un jeu où la communauté est parfois (souvent ?) très prétentieuse, nous avons eu le droit à un florilège de critiques, pour changer.

Et le principal reproche que l’on a entendu était la disparition du combat au tour par tour, ou par ATB. Là où le genre du J-RPG « instancie » les combats en amenant à un nouvel écran avec un système de combat bien rangé et où l’action du joueur et de la joueuse est de donner des ordres à leurs personnages, le genre du A-RPG (comprendre Action RPG), lui, propose des combats en temps réel.

Dans la série des Final Fantasy, ce système avait été auparavant utilisé pour Crisis Core Final Fantasy VII, et s’est avéré être bigrement efficace même s’il fut un poil trop simpliste.

Mais là, c’est le drame pour le commun des mortels : Final Fantasy XV aura lui aussi un système de combat en temps réel, propre aux A-RPG. Horreur, malheur, c’est la fin des haricots Géant Vert™ et les Final Fantasy « c’est plus ce que c’était ! », surtout depuis que Squaresoft a racheté ses américains d’Enix*¹. Encore une fois, comme à chaque épisode, les habitudes sont bousculées et Square-Enix s’efforce d’innover, de changer, d’apprendre et de surprendre le joueur ou la joueuse.

Cette minorité (je l’espère) de « vrai fans*² » est de plus en plus insupportable et conservatrice. Le jeu n’est même pas sorti, le système de combat n’a encore été jamais essayé par lesdites personnes que l’opprobre est déjà jetée. Je vous épargne les remarques du genre « tel personnage est complètement pompé sur Assassin’s Creed ololz » qui n’apportent évidemment pas d’eau propre à notre moulin. Certain-e-s vont même jusqu’à sonner l’hallali de l’éditeur avec pour seul argument que le jeu ne leur plaira pas (sans même l’avoir touché).

Le fait est qu’en réalité, chaque Final Fantasy est unique, si l’on fait abstraction des suites direct et des spin-off. Chaque épisode « stand alone » propose un univers particulier, un système de combat différent, une ambiance spécifique et une bande son épique. Car oui, la musique de ce prochain Final Fantasy s’annonce une nouvelle fois exceptionnelle, même si j’ai été un poil moins emballé par celle du XIII. Du coup, critiquer chaque changement que tente d’apporter l’éditeur dont le but est d’innover et d’impliquer le joueur et la joueuse ne fait que renforcer l’image négative d’une partie visible de la communauté FF.

Pour ma part, le Trailer m’a mis une claque. J’étais absolument épaté de voir la puissance de Square Enix. La puissance avec laquelle la firme pouvait répondre de la meilleure manière qui soit aux controverses passées des épisodes XIII et XIII-2. Un Final Fantasy à l’univers apparemment bien plus sombre, aux personnages qui, pour ma part, me semblent bien plus charismatiques, et un système de combat qui s’annonce prometteur et explosif. Je ne parlerai même pas de la bande son que je suis presque sûr d’aimer. Et croyez moi que je n’ai pas la langue dans ma poche : j’essaie de rester objectif, et de n’être ni un fanboy, ni un hater, ces deux antagonisme que je ne supporte pas. On peut avoir une appréhension sur un jeu, mais on ne peut pas descendre un jeu sans y avoir joué, ce n’est pas honnête.

*¹ : Lu sur Facebook.

*² : Lu sur Twitter/Facebook.

10 comments

  1. Laderkan

    J’avoue que, depuis Final Fantasy X, je n’ai plus touché à un FF depuis la mise en place du nouveau système de combat. Pour autant, je ne condamne pas Square Enix qui a voulu rafraîchir un peu la licence après toutes ces années. Le changement c’est bien, ça apporte parfois du bon…parfois 😉 J’ai du mal à me convaincre que les FF d’aujourd’hui sont de la même licence que celle du bon vieux temps.

    Mais je comprends ta réflexion/colère face aux haters. Si c’est détester avant de tester…aucun intérêt.

    Des poutoux

  2. Très bon article, je voulais l’écrire mais je n’ai pas trouvé la bonne inspiration ^^ je trouve que tu résume bien la situation avec ces fans de plus en plus conservateurs qui pleurent à chaque nouveau opus de Final Fantasy et qui ne pensent pas à profiter du jeu et de ses qualités.

    J’ai la sensation qu’une sorte de bras de fer entre SquareEnix et les fans de Final Fantasy c’est mis en place. Déjà Final Fantasy XIII voulait prendre ses distances avec la « tradition » j-rpg et même rpg de la licence. Cet épisode a été très décrié mais il reste pour moi un petit bijoux de narration. Et comme tu le dis déjà le système de combat ATB ressemblait à beaucoup à du press bouton comme dans un jeu d’action et la mise en scène des pouvoir ultra spectaculaire semblait annoncer ce que FF XV nous réserve. Je ne dirais rien sur FF XIII-2 qui pour moi ressemble à une punition que SquareEnix à donné aux fans qui avaient trop vivement méprisé FF XIII. Cet épisode est caricatural, son scénario ennuyeux, ses personnages ridicules et ses prétentions mensongères. Pour ce que j’ai vu des trailers de Lighting Returns : Final Fantasy XIII le jeu sera comme FF XV lui aussi très orienté action et je trouve ça très bien. J’aime cette idée que Square Enix ne se contente pas de décliner à l’infini le même jeu à peine nuancé par rapport à l’épisode précédent et qu’ils prennent le risque de confronter la licence et l’univers à d’autres expérience de gameplay.

    En tout cas je suis très impatient de tâter de ces suites 🙂

  3. N’étant pas contre le changement progressif de la série, je ralerai volontiers sur un fait : Final Fantasy Versus XIII était, initialement, prévu sur une console envisagée pour tenir 10 ans sur le marché.

    Or, le joueur-fan va devoir faire les frais de la prochaine génération pour en profiter. Même si ce n’est pas le sujet, je trouve également abusé que Square-Enix organise 3 épisodes d’un même Final Fantasy XIII avec, en supplément, des DLC. Je pense à Final Fantasy XIII qui m’a particulièrement déçu.

    Pour le reste, il faut aller avec son temps. Ce que nombre de joueurs n’ont pas toujours conscience. Un changement progressif s’opère, et ce système en temps réel n’est pas à critiquer. Bien au contraire.

  4. Mewloud

    Bonjour,

    Je n’ai aucune gêne à m’affilier à la minorité conservatrice, car ce qui m’a le plus plu dans Final Fantasy c’est bien le système de stratégie au tour par tour, chaque final fantasy était une expérience unique, et même si dans la forme le système de combat change à chaque épisode, dans le fond, la stratégie , la mise en place de ses atouts et le leveling étaient fidèles au concept du RPG made in Japan.

    Mon expérience avec Crisis Core est due surtout à mon intérêt pour les cotés sombres de l’histoire de FF7, et celle avec FFXIII s’est brutalement arrêtée au début du second DVD (sur Xbox) car j’avais le sentiment d’avoir mis un mauvais Devil May Cry dans la console.

    Entendre que chaque épisode est un « stand alone » est un argument qui ne me convainc pas car en changeant de système de combat on change tout simplement de type de jeu, on passe bien ici d’un J-RPG à un A-RPG, au même titre qu’un jeu d’aventure quelconque peut devenir un FPS en changeant l’angle de la caméra, ou que si Age of Empires 4 se déroulait dans l’espace avec des extra terrestres (Go home Microsoft you’re drunk qu’on lui dirait) et si Squaresoft puis SquareEnix par la suite ont si bien joué la carte de l’innovation, force est de constater que du 1e jusqu’au X-2 les Final Fantasy numérotés ont toujours été des J-RPG.

    Quand EA a décidé d’innover dans un autre domaine, ils ont sorti FIFA Street, et n’ont pas fait un FIFA « innovant », l’exemple est un peu facile je l’admets, mais il aura le mérite de parler à tout le monde.

    Des spin off il y en a eu pleins, et divers changements ont été testés (qui a dit chocobo racing ?), et je n’ai rien contre les A-RPG, mais pour moi je vois là un délaissement d’une marque de fabrique qui m’a fait aimé SquareEnix, et qui m’a fait acheter plusieurs de leurs jeux sans même lire de tests consulter la jaquette.

    Que Square Enix veuille changer de fusil d’épaule ? je dis oui, Final Fantasy Tactics est bien venu marcher sur les plates bandes (qu’on appelle aujourd’hui T-RPG) de Fire Emblem ou de Front Mission, mais là Square avait au moins innové tout en gardant pour plus tard Final Fantasy VI et Final Fantasy VII qui reste malgré tout SA marque de fabrique. Et je n’aborderait pas les innombrables jeux sur DS , même mario s’y est invité via RPG accueilli avec succès et pourtant les nouveaux super mario bros sont restés fidèles à leurs origines.

    Faire des A-RPG ? ou pour être plus cohérent des jeux d’action ? OK ! Mais il ne faut pas miser sur la notoriété d’un autre type de jeu pour vendre ce qui suit alors qu’il n’a rien à voir, utiliser les même personnages, oui, Metal Gear Acid l’a bien fait en changeant radicalement, mais ne s’est pas appelé Metal Gear Solid 1.5

    Je ne descendrai pas un jeu sans y avoir joué, et je n’y jouerai pas de toute façon, car oui j’ai une appréhension envers ce type de stratégie qui consiste à délaisser le fan au profit du casual, et quelque chose me dit que malgré la poignée de fans mécontents, Square Soft saura user de son savoir faire pour réaliser (comme à son habitude) un excellent jeu qui se vendra bien, mais qui sera acheté par d’autres (nouvelles ?) personnes.

    Pour ma part la claque graphique ou encore la bande son n’arriveront pas à me convaincre que FFXV est au RPG ce que Street Fighter X Tekken est au jeu de combat …

    • Sébastien
      Author

      Merci de ce témoignage :).

      Néanmoins, tu le dis toi-même : FFT a empiété sur autre chose que le J-RPG et l’a réussi avec brio. Le fait est que je considère que la numérotation des FF n’est rien d’autre que marketing puisque chaque jeu (mis à part suites et spin-off) sont est différent.

      Je pense surtout qu’un Final Fantasy ne se juge pas (parmi les autres critères) sur le système de combat mais sur la qualité de celui-ci.

      • Mewloud

        Et merci de ta réponse 🙂

        Je pense personnellement que la numérotation représente autre chose que du marketing ,mais à travers les yeux d’un amoureux nostalgique il y a peu de place à l’objectivité … Si FFT s’était appelé FFV , j’aurai eu la même réaction que celle que j’ai aujourd’hui envers ce nouveau type de jeu.

        J’en viens à penser que si ils l’avaient juste appelé Final Fantasy Cristal Battle ou quelque autre nom à rallonge dont ils ont le secret , tout le monde aurait été content, les fan sauraient que c’est sur un autre terrain que s’avance cette aventure, et les néophytes seraient content de voir les prouesse d’un tel studio dans un domaine plus grand publique, car je te rejoins, un Final Fantasy quel qu’il soit ne se juge que par son expérience vidéo ludique.

    • Je trouve ton intervention très intéressante et plutôt modérée ^^ ce qui est une qualité. Contrairement à toi je n’ai jamais éprouvé dans un Final Fantasy ( sauf pour le XIII ) la sensation de faire une expérience unique via le gameplay. Le tour par tour était très bien je ne dis pas le contraire mais je ne peux pas dire que ça m’a conduit à éprouver une sensation particulière, du coup quand on est passé système ATB je n’y ai pas perçus non plus de baisse de l’intérêt même quand le système est poussé à sa limite dans FF XIII (qui en passant trouve une vraie dimension stratégique à mon sens après la moitié du jeu quand on a enfin à disposition tous les personnages pour composer son équipe en fonction de leur classe et de notre style de jeu, si la mise en place est très longue c’est vrai je trouve que lorsqu’il atteint sa plénitude le système parvient à être spectaculaire et stimulant dans sa gestion. Malheureusement on perd ce aspect là dans FF XIII-2 avec ses deux personnages à la con et les familiers dont on repère vite qui sont ceux qui nous seront utiles et ceux qui ne sont là que pour faire joli).
      Pour en revenir au fond, je trouve que ce qui fait le liant de Final Fantasy ce n’est pas son système de jeu mais son ambiance, sa narration, ses univers, son romantisme plus où moins noir et pour moi cette aura FF est bien plus importante que les variations de gameplay.

      Il y a une question qui me vient à l’esprit en lisant cet article et ton commentaire : que voulaient réellement les créateurs de Final Fantasy ? Et s’ils voulaient depuis le début autre chose que du tour par tour mais qu’ils n’avaient pas les moyens de proposer autre chose ? Bref j’en sais rien, je trouve que tu es un fan très modéré et c’est rassurant 🙂

  5. Sykli

    Depuis que j’ai test la beta j’ai une théor

    J’pense en faite que la saga Final Fantasy va se scinder en deux formes depuis que j’ai tester la beta du XIV. (en faite c’est déjà le cas depuis le 10/11 13/14)
    D’un coté une saga MMO, plus conventionnelle avec des quêtes de l’infini une world map et de l’ATB.
    D’un autre une saga solo, beaucoup plus scénarisé et cinématique.

    Mais j’pense que de manière général que les attentes du publique consommateur de jeu vidéo se scinde entre des joueurs qui veulent des jeux qui se consomme comme des films et d’autre moins « cinématique » mais avec un gameplay plus riche.

  6. Très bien rédigé ton article 🙂

    J’ai aussi été assez soufflée par les extraits montrés à l’E3 mais, même si je ne me compte pas dans les critiqueurs et les « vrais fans », je trouve que ce serait dénaturer la licence d’enlever le tour par tour. Pour moi, l’essence même des Final Fantasy est justement ce système de combat avec l’ATB…

    Après, je ne dis pas que le jeu sera tout pourri et je pense que j’achèterai mais pas comme un FF quoi…

  7. Alex

    Oh grand Dieu Square, au lieu de nous offrir FFXV, pourquoi ne pas ressusciter tes bons vieux jeux d’antan ?

    http://www.gamelove.com/news-actu/8-licences-qui-pourraient-sauver-square-enix-119792

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *