J’ai joué à Batman Arkham Origins.

J'ai joué à Batman Arkham Origins

Je n’ai jamais touché à un Batman de ma vie. En fait, le premier (Arkham Asylum) est toujours sous son blister. J’attends le moment opportun pour y jouer ! Du coup, lorsque j’ai testé Arkham Origins, je partais d’un œil totalement vierge.

Je n’ai pas l’habitude de jouer sur PS3 et le moins que je puisse dire, c’est que les développeur réussissent aujourd’hui à bien maîtriser la console afin de proposer des graphismes tout de même corrects. Même si j’ai l’habitude des jeux sur PC, il faut tout de même avouer que le travail graphique accompli sur cet opus est plus qu’honnête ! D’autant plus qu’il s’agissait d’une démo bridée (et apparemment pas terminée) ; je m’attendais à des ralentissements ou des bugs mais je n’ai rien remarqué de tout cela. Si le studio à l’initiative du jeu n’est plus le même que pour les deux précédents épisodes, le résultat s’annonce quoi qu’il en soit prometteur à ce niveau-là !

Vous incarnez donc Batman, avant qu’il ne soit connu des services de police. Il n’y a pas eu énormément d’information quant au scénario à part cela. Je vais donc parler uniquement de ce que j’ai vu. Au programme, il y a toujours les combats qui ont fait la renommée de la licence : dynamique, réactifs et pendant lesquels vos réflexes seront mis à rude épreuve. Toujours cette possibilité de contrer les attaques, habitude que j’ai prise à force de jouer à Sleeping Dogs (qui s’est inspiré du système de combat de Batman, justement, paraît-il). Je trouve ce système vraiment excellent et c’est un vrai plaisir de se sentir presque partie intégrante des batailles !

Une nouveauté d’Arkham Origins est le mode enquête. Il s’agit d’un mode permettant de retracer ce qui s’est passé sur une scène de crime. Concrètement, vous scanner un indice et vous aurez accès à une ligne de temps que vous pourrez parcourir. Cette ligne remonte justement le temps afin de voir, dans une sorte de réalité augmenté, ce qui s’est passé et ainsi vous guider jusqu’à l’indice suivant pour recommencer. Une vois l’investigation complètement terminée, vous saurez exactement où vous diriger. D’ailleurs, des quêtes annexes sont toujours de la partie.

Côté ambiance, la ville est bien évidemment toujours aussi sombre. Cependant, je n’ai pas été si oppressé que ce à quoi je m’attendais. Peut-être qu’il me faudra avancer bien plus dans le jeu pour me faire une idée. Mais tout semble fait pour s’y prêter : ruelles sombres, brumes nocturne, lumières néons etc. Le résultat semble encore une fois prometteur.

La démo à laquelle j’ai joué ayant été très courte (une vingtaine de minute maximum) et très dirigée par les présentateurs, il est difficile de se faire une idée globale sur le jeu. Je peux simplement donner mon ressenti sur la partie à laquelle j’ai joué. Du coup, c’est plutôt positif mais vous vous doutez que ce  n’est qu’un premier apperçu. Le jeu final pourra être totalement différent en bien comme en mal, même s’il est fort probable que, compte tenu des réussites passées, Batman Arkham Origins soit une nouvelle fois un succès.

2 comments

  1. J’avais un peu peur du changement de studio … Car Rocksteady a réalisé une œuvre titanesque Arkham Asylum. Simple mais efficace. Par contre, je reste inquiet des supports portables : peu d’infos sortent à propos des épisodes Vita & 3DS.

    • Sébastien
      Author

      Je pense que tu peux être inquiet : le staff de Warner présent m’a parlé d’une sortie PS3/X360 et Wii U une semaine plus tard mais pas d’épisodes portables 🙁 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *