J’ai joué à Book of Spells.

J'ai joué à Book of Spells.

Qui n’a jamais rêvé de se prendre pour Harry Potter ou Hermione Granger ? Bon ok, pas vous au fond mais les autres ? On est d’accord ! Playstation vous propose de réaliser votre rêve grâce à Book Of Spells (sur PS3).

C’est dans un hôtel particulier en plein milieu du Bois de Boulogne (n’ayez pas peur) que nous avons été conviés afin de découvrir ce nouveau jeu de sorcellerie. Accueillis par un illuminé au bout d’une longue allée, nous sommes finalement à l’intérieur de la demeure.  Après quelques tours de magie très sympathiques, quelques photos histoire d’immortaliser nos talents de sorcier(e)s, nous avons pu découvrir ce fameux livre des sorts. Parlons donc un peu du jeu.

La première chose à dire, c’est que le jeu est très clairement destiné à une cible jeune. Est-ce pour autant un mauvais jeu ? Bien évidemment non, il n’y a pas de causalité. Le jeu utilise le PS Move et un livre de sort où sont imprimés des dessins spécifique propre au principe de réalité augmentée. Le principe est de placer ce livre devant vous et de se laisser guider par le jeu qui consiste en une sorte de conte interactif agrémenté de phase de jeu plus classique. Votre Playstation Move fera office de baguette magique (il apparaîtra comme tel à l’écran). Vous apprendrez différents sorts tirés de l’univers de J.K. Rowling (Harry Potter) et vous les mettrez en application dans différents défis.

Bien sûr, comme je l’ai déjà précisé, il y a peu de chance que le jeu vous plaise (sauf si vous lisez cet article et que vous n’êtes pas encore pubère), mais raisonnons comme si nous devions conseiller le jeu à un enfant ; s’il fallait le résumer avec des mots, j’utiliserais ceux-ci : onirique, immersif, pédagogique.

Onirique car le jeu est loin d’être moche et ne se moque pas des jeunes enfants. Les effets sont nombreux et permettent donner cette impression de magie à chaque instant.

Immersif car la narration est vraiment réussie : le discours est calme, musical et intelligible, et le jeu d’acteur est très réussi. Les doublages sont convaincants et la mise en scène des différents tableaux est très agréable à suivre ! Et puis ces fameux tableaux sont également interactif : vous pouvez l’animer en fonction du contexte (faire tomber des gravas par exemple) ou décider de certaine partie du scénario (vous décidez en quoi va être transformé un des personnages).

Enfin, le jeu est assez pédagogue puisqu’il distille discrètement des petits conseils de savoir-vivre (« ce n’est pas parce que tu peux réparer que tu dois casser » par exemple), ou encore parce que les dialogues sont sous-titrés et s’illuminent comme pour un karaoké, histoire de permettre de suivre ou d’apprendre de nouveaux mots, tout en douceur.

Au final, si Book Of Spells s’adressent à un jeune public, il n’en reste pas moins un jeu réussi qui, je suis sûr, plaira aux fans de Harry Potter (puisque c’est J.K. Rowling qui a écrit les histoire). Plutôt beau, immersif et pédagogique, les parents devraient être ravis de pouvoir mettre la main sur un jeu qui allie à merveille divertissement et apprentissage subtil. Le jeu sera disponible le 16 novembre 2012. Plus d’information ici.

Un grand merci à Playstation France pour l’organisation de cet évènement, et à toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à celui-ci ! <3

Rue Du Commerce vous propose : Manette.

3 comments

  1. Ouais c’était cool !
    Certes, nous ne sommes pas la cible du jeu, mais pour les grands amateurs de l’univers « Potteresque » j’ai apprécié pouvoir en apprendre plus sur ces fameux sorts vieux de 200 ans, découvrir leur origine, etc. Mais son intérêt s’arrête là pour moi, alors que pour mon neveu de moins de 10 ans ça pourrait certainement « déchirer sa race » 🙂

  2. Quand je lit ça : « C’est dans un hôtel particulier en plein milieu du Bois de Boulogne », je me dis que notre Neitsabes n’est pas rentré tout de suite :p
    —> je suis déjà parti en courant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *