J’ai joué à Dungeon Siege III (PC / PS3 / Xbox 360).

J'ai joué à Dungeon Siege III (PC / PS3 / Xbox 360).

En ce début d’après-midi, c’est chez Microsoft que je me suis rendu pour la première fois, invité par Square Enix afin de tester le futur Hack ‘n Slash : Dungeon siege 3. Après m’être perdu devant l’immense bâtiment d’Issy Les Moulineaux (puis dedans…) j’ai finalement pu entrer dans le Lounge Xbox.

N’ayant pas joué aux deux premiers opus, j’attaque avec une œil vierge ce nouvel épisode. Prévu sur PC, PS3 et Xbox 360 le 17 juin 2011, c’est sur cette dernière plateforme que j’ai donc vu ce que le jeu donnait. D’abord, c’est un Hack ‘n Slash : votre but est d’avancer en tuant tout ce qui bouge en suivant la trame du scénario. Avant de commencer, vous pouvez choisir entre quatre classes dont j’ai oublié les noms mais dont je me souviens les attributs globaux :

Un guerrier qui est censé taper et encaisser les coups

Une magicienne armée d’une lance, pour occasionner des dégâts au corps-à-corps

Un magicien pur qui a cependant la possibilité d’effectuer des attaques au corps-à-corps, mais faiblement

Une attaquante à distance, très stylisée et armée de deux pistolets de type mousquets dignes des pirates !

C’est avec la première classe que j’ai décidé de combattre. Vous avez deux postures différentes : une d’attaque rapide et souple, une autre qui permet d’attaquer de manière plus lourde. Avec chaque posture vous avez une sorte de mouvement spécial (roulante « rush » pour la posture forte, coup de bouclier pour la posture rapide dans le cas de notre guerrier). Ensuite, vous pourrez asséner des coups en enchaînant trois fois le bouton d’attaque. Pour le peu que j’ai pu faire, je n’ai rien débloqué d’autre, mais il semblerait que d’autres skills soient disponibles.

Vos capacités justement, vous pourrez les améliorer à chaque niveau acquis. Un point de compétence sera à distribuer dans une amélioration de votre choix couvrant un éventail assez large : attaquer plus fortement, encaisser mieux ou encore regagner de la vie à chaque attaque.

J'ai joué à Dungeon Siege III (PC / PS3 / Xbox 360).

↑ Cliquez pour agrandir ↑

Le nombre de loot est assez conséquent et vous pourrez vous équiper très rapidement d’armes et armures intéressantes. Les objets lootés peuvent être immédiatement échangé en or, sans avoir besoin de passer par un marchand,  mais simplement dans le menu : bien vu ! Des marchands existent, ne vous inquiétez pas, certaines missions vous mettent même en de bons termes avec eux afin d’avoir des réductions sur le prix de leurs marchandises, si vous réussissez dans votre tâche.

Le jeu est parsemé de quêtes annexes qui complètent l’expérience des principales attachées au scénario. Elles sont scénarisée mais restent, du peu que j’ai pu faire, encore trop « bateau » et manquent un peu d’originalité (tuer un gros méchant, délivrer machintruc etc…).

Le côté multijoueur est assez sympathique : vous pourrez jouer en co-op à deux sur le même écran, en local, et à quatre en ligne. Par contre, faites attention : le leader de la partie à le contrôle de la caméra lorsque vous jouez sur le même écran. Ceci dit, le jeu redouble d’intérêt lorsque vous jouez à deux minimum car tout l’aspect stratégique et technique prend sont sens.

Le level design est, quant à lui, une petite réussite : les niveaux sont certes des couloirs mais leur cheminement est instinctif et varié. Le côté graphique d’ailleurs pêche un peu sur la version preview que j’ai pu tester ; pourtant, il la vue est assez loin pour ne pas avoir à être le nez collé à l’écran pour observer le moindre défaut. Par contre, les cut-scenes sont assez banale : des plans fixes sur le personnage qui parle, peu de mouvement de corps ni d’expression de visage.

Ce dont je me suis rendu compte en jouant à Dungeon Siege 3, c’est que je n’aime pas spécialement le Hack ‘n Slash. Le jeu se laisse faire sans aucun soucis et vous apportera de bons moments. Le côté multijoueur, en local ou en ligne, permet d’augmenter considérablement l’experience de jeu en intégrant une dimension stratégique bien plus importante. Mais le manque de dynamismes des missions (pourtant comblé par un scénario qui semble prometteur) ajouté à un côté graphique en retrait et un manque de souplesse au niveau des combats m’empêchent de dire que c’est un très bon jeu qui s’annonce. Je resterai mesuré en disant qu’il s’agit d’un bon jeu si vous aimez le genre, et qui doit être fait. Sortie prévue le 17 juin 2011.

#3 - Bon (cliquez pour avoir des informations sur l'échelle de notation)

2 comments

  1. caz

    Anonymous Gamers was here ! (avec un chiffre neuf !)
    C’est sur qu’il faut aimer le genre de jeu et surtout essayer de rentrer dans l’histoire pour je pense pleinement l’apprécier.
    La coop jusqu’a 4 online peut être sympa, faut juste voir comment cela est enregistré pour chacun des participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *