J’ai joué à Splinter Cell Blacklist (Xbox 360)

J'ai joué à Splinter Cell Blacklist (Xbox 360) (1)

Si Splinter Cell est devenu de plus en plus action, le dernier épisode, Splinter Cell Blacklist ne semble pas déroger à la règle. J’ai eu l’honneur et la chance d’être invité par Ubisoft pour tester le jeu et j’ai tout de même été quelque peu rassuré sur le côté infiltration, toujours présent.

Même si le jeu était présenté sur Xbox 360 et que je suis vraiment nul pour viser à la manette lors de séquences de fusillades, j’ai tout de même pu apprécier la phrase infiltration avec laquelle je n’ai pas eu de soucis en jouant au pad. Comme à chaque fois que je teste un jeu en avant-première lors d’une soirée, je ne joue toujours que très peu. Ici, pour Splinter Cell Blacklist, le problème de jouer longtemps ne se pose pas car le jeu est découpé en plusieurs missions.

J'ai joué à Splinter Cell Blacklist (Xbox 360) (2)

C’est donc sur une seule et même mission que j’ai joué, une mission d’infiltration où j’ai bien galéré ! Le principe était d’aller hacker des ordinateurs à différents endroits sans déclencher l’alarme. On pouvait alors neutraliser les gardes/chiens ou les esquiver. Toute la panoplie de la base imprenable était là : gardes, caméras, lasers de détection de mouvements etc. La mission m’a vraiment plu !

J’ai pu alors constater que le principe de la couverture (se planquer derrière un objet) était pas évident et que la caméra était très bien géré. D’autre part, d’un point de vue graphique, si le jeu est à la hauteur de ce qui se fait dans la moyenne aujourd’hui sur consoles, le côté technique est assez simpliste. Par exemple, il n’y a pas de gestion dynamique des collisions avec les décors : si vous marcher contre un mur ou contre quelqu’un, il marche alors sur place au contact du mur, voire, traverse parfois si c’est contre un personnage que vous essayez de faire ça. Pas très glorieux.

J'ai joué à Splinter Cell Blacklist (Xbox 360) (3)

Ma compatriote de PC, Charlène, elle, jouait à une mission plus action, à côté de moi. Et si l’on fait abstraction de son incapacité à vise correctement (tout comme c’était le cas pour moi), le cheminement des missions lui a paru peu lisible. Pourtant, les objectifs étaient indiqués en réalité augmentée et après lui avoir pointé du doigt la direction à suivre, elle fut débloquée. Cependant, le problème de la gestion hasardeuse de la couverture associé à une visée pas évidente pour les non-initié-e-s au pad, a fait que le plaisir de jeu n’était pas vraiment au rendez-vous…

Alors, au final, ce Splinter Cell Blacklist s’annonce-t-il prometteur ? Pour ma part, j’ai trouvé le côté infiltration intéressant et je pense qu’il faut le faire au moins pour ça. En revanche, les séquences d’action ne semblent pas convaincantes et je me demande de fait si faire ce jeu à prix fort est une bonne idée pour moi. J’ai bien peur que le titre s’annonce bien, mais sans plus.

5 comments

  1. Hahaha comment tu m’affiches, tu vas me le payer !! Entre joueurs de PC on se comprend 😀
    J’ai quand même fait quelques beaux head shots… T’abuses ! En tout cas ce fut une soirée bien agréable.
    Hey dis-moi elles sont trop belles tes photos, la personne qui t’a donné le spot était vraiment super super sympa ! En plus t’as pas mis notre photo !!!! 😮

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *