J’ai mangé des sauterelles grillées…

THE_LAST_OF_US_259

… non je déconne.

J’ai pu enfin mettre les mains sur The Last Of Us lors de la soirée de présentation organisée par Playstation France à Paris. Dans une sorte de petit loft aux allures de jungle, des bornes et des activités autour du thème de la survie étaient présents. L’occasion idéale pour me faire une première idée du jeu, sans me spoiler.

Je suis presque doué au tir à l’arc. J’ai toujours aimé ça, au point de vouloir en faire il fut un temps ! Je ne sais pas pourquoi mais je trouve ça classe ! Une activité de tir à l’arc était donc, vous l’aurez compris, à disposition lors de l’événement avec un arc et des flèches de fortune pour renforcer l’impression de survie. Je ne m’en suis pas trop mal sorti, même si je n’ai pas réussi à toucher la cible ! J’ai eu tendance à viser trop haut et trop à gauche.

Vous vous en foutez ? Et bien sachez qu’il était également possible d’apprendre à faire du feu avec des branches de bois et un mini-arc qui servait à faire tourner une branche, dans l’autre, très rapidement. Je connaissais cette technique mais je n’ai pas pris le temps de m’y essayer. J’aurais été capable de foutre le feu au lieu…

Non, le clou du spectacle était indéniablement le début, dès notre entrée, lorsque l’on nous a proposé de goûter sauterelles grillées, scarabées ou encore vers blanc. Inutile de vous dire que j’ai juste fait semblant pour la photo ! Mais certains de mes collègues blogu-eurs-euses s’y sont essayé… Le résultat n’était pas forcément goutu !

THE_LAST_OF_US_116

Concernant le jeu en lui-même, j’ai regardé par-dessus des épaules. J’ai pu constater un jeu magnifique, comme toujours avec Naughty Dog : textures travaillées, couleurs bien choisies, lumières très bien gérées, pas de bugs de collisions … Bref une réussite technique on dirait !

Concernant le scénario, je n’ai pas voulu me spoiler alors je n’ai pas du tout prêté attention à l’histoire. Enfin, l’aspect survie, très important dans le jeu, m’a paru assez étrange ; La gestion de l’inventaire m’a laissé sur une mauvaise impression : Je ne peux prendre qu’un chargeur pour mon arme, pas une balle de plus, mais je peux prendre un pot de fleur deux mètres plus loin (oui oui, un pot de fleur !). Impossible également de prendre un mouchoir lorsque mon inventaire est plein. Je ne sais pas pour vous mais quitte à les foutre dans ma bouche, dans mes chaussures ou dans la terre du pot de fleur, je prendrais toutes les munitions et mouchoirs possibles ! Étrange…

En revanche, les armes contondantes ont une sorte de barre de vie limitant leur nombre d’utilisation. Pour le coup, ce système est très réaliste et pousse légitimement à gérer ses « munitions » si je puis dire, pas comme le coup des poches pleins même pour une balle de rien du tout. Il existe également tout un système de customisation d’armes, permettant par exemple de rajouter une paire de ciseaux au bout de notre barre de fer. C’est très drôle quand vous dégommez un infecté avec ça !

THE_LAST_OF_US_235

Christophe Balestra, Co-président de Naughty Dog, était également présent pour parler du jeu, mais le lieu étant trop petit pour le nombre de personnes invitées (ou l’inverse), impossible pour moi d’écouter, ni même de l’apercevoir (Bon en plus, je ne savais pas à quoi il ressemblait ><). Mais les passionné-e-s présent-e-s se sont régalé !

Alors ce The Last Of Us, impatient ? Oui je le suis tout de même. L’univers du jeu ne me vends pas spécialement du rêve, tout comme la direction artistique que je trouve banale (mais adaptée au scénario). Reste à voir si la mécanique du jeu sur le long terme change la donne. C’est pourquoi je le testerai dès réception.

The Last Of Us sortira le 14 juin 213 sur Playstation 3 uniquement.

Merci à Playstation France pour l’invitation <3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *