La Gigabyte Brix Gaming : la prochaine référence en Steam Machine ?

La Gigabyte Brix Gaming  la prochaine référence en Steam Machine

Steam souhaite s’installer dans notre salon. C’est assez récemment qu’il a dévoilé le concept de Steam Machine, ces configurations PC destinées au jeu, pour monsieur et madame tout le monde. Les constructeurs sont mis alors à contribution pour réaliser ces petites bêtes, et c’est apparemment Gigabyte qui s’en sort bien dans l’histoire, puisque Valve utilise sa Brix Pro comme modèle de référence, ou plutôt comme prototype.

Le constructeur taïwanais n’en reste pas là et propose désormais une nouvelle version de sa Brix : la Brix Gaming. Celle-ci est évidemment encore plus orientée vers les jeux vidéo et a la particularité de tourner sous architecture AMD. Il s’agira d’un APU regroupant un CPU dénommé A8-5557M et d’un GPU Radeon HD 8550G. La carte graphique sera une Radeon R9 M275X dont on ne sait pas encore grand-chose. Cependant, la série M2** est une succession de simple renommage de cartes déjà existantes. Il y a fort à parier que ça soit également le cas pour cette M275, qui pourrait alors être une carte de milieu de gamme, suffisante pour faire tourner la totalité des jeux sans broncher, sans pousser non plus les détails au maximum.

Aucun prix ni aucune disponibilité n’ont été annoncés, mais on sait d’ores et déjà qu’il faudra rajouter un disque dur et de la mémoire vive, car la Brix Gaming sera livrée sans. Assez étrange comme concept pour une Steam Machine destinée à être un minimum plug-n-play. Une chose et sûre, ma Gigabyte GTX 780 GHZ Edition et moi, nous sommes tranquilles pour l’instant.

Le choix d’AMD n’est pas irréfléchi quand on sait que les consoles next gen que sont la Playstation 4 et la Xbox One tournent sous giron californien. La Game Cube fonctionnait, elle-aussi, déjà sous ATI. Il semble donc que le fondeur soit très apprécié des constructeurs qui s’orientent sur le jeu vidéo. On peut également légitimement penser que Gigabyte pourrait s’imposer comme une référence dans l’univers des Steam Machine, en tirant ainsi le premier ou presque, mais en ayant surtout la bénédiction de Valve. À l’heure où beaucoup de joueurs et de joueuses se posent la question de l’intérêt et de la cible d’une Steam Machine, le constructeur taïwanais tente un coup de poker qui pourrait, on l’espère pour eux, s’avérer payant.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *