Mon avis sur l’OST de Final Fantasy XIII-2

L'OST de Final Fantasy XIII-2

Si vous avez lu mon test sur Final Fantasy XIII-2 publié il y a quelques jours, vous avez vu que j’ai souligné la qualité de sa bande originale. La musique est un élément indispensable parfois devenu mythique (le thème de Super Mario par exemple, ou celui de Tetris), parfois l’on n’y prête pas attention (Beaucoup moins de gens sont capable de me siffloter la B.O. de Call Of Duty Modern Warfare 3 par exemple… si si, il y en a une… enfin je crois). Square Enix a connu des heures mémorables en terme de musique, ne serait-ce qu’avec sa licence Final Fantasy, et celle de ce treizième-bis épisode est plutôt réussie.

Rassurez-vous, je vous épargnerai une analyse musicologique détaillée, je ne suis pas compétent en la matière, mais je vais simplement me contenter de mettre en avant quelques titres de l’OST qui méritent bien une tribune ici. Parmi ces morceaux, il y en a des audacieux et d’autres plus classique mais bigrement efficaces. Ils sont trois compositeurs aux manettes : Mitsuto Suzuki, Masashi Hamauzu et Naoshi Mizuta.

De la Pop éléctro machintruchose ?

J’ai lu plusieurs tests concernant FF13-2 et l’un d’entre eux se plaignait d’une bande-son trop pop éléctro. Je ne retrouve plus ce test mais je comprends que certains ne puissent pas aimer ce style. Cependant, il n’y a pas uniquement de ce style parmi les titres, et c’est là que cette BO est intéressant bien qu’elle semble déstabiliser une partie des joueurs. Je distingue cependant trois grand groupe de morceaux dans lesquels ils peuvent être plus ou moins « classés » (trois groupes, trois compositeurs… coïncidence ? Je ne crois pas ™) : Les thèmes, les musiques actives et les musiques passives. J’y reviendrais plus tard.

La musique du treizième épisode n’a apparemment pas bousculé les foules. Entièrement composée par M. Hamauzu, on peut alors craindre pour celle de cette suite. Cependant, M. Suzuki (qui avait déjà participé à quelques une des musiques du XIII), et N. Mizuta permettent de diversifier cet OST et d’apporter une approche différente.

Les thèmes, les actives et les passives

N’y voyez rien de sexuel la dedans. J’ai peut-être une réputation de perv, mais j’ai des limites 😀 Concernant ces trois grands groupes, ils symbolisent selon moi la richesse de cette BO. Mais ce n’est pas cette richesse qui m’a intéressée dans cette musique mais plutôt une poignée d’entre elles.

Par « thème », tout le monde voit ce dont je parle, il s’agit bien évidemment des musiques collant à un personnage du jeu. Et parmi ces thèmes, il y a le titre que je considère être le plus réussi de la BO : Le Noel’s Theme, composé par N. Mizuta et interprété par KOKIA. Ce titre est d’une qualité incroyable puisque d’un côté il est d’une grande douceur par rapport au rythme du jeu et de l’OST mais il est surtout très cohérent avec le personnage de Noel : on sent, grâce au paroles et à la musique, toute la solitude et le côté époque de la quête de ce personnage. Une vraie réussite qui est d’ailleurs sur mon iPhone avec le Yeul’s Theme.

Concernant les musiques actives, je vise les titres qui participent activement au dynamisme du jeu ou à sa narration. Que ce soit sur certains boss ou sur un chocobo vorace, le ressenti général est plutôt vif et piquant. On peut citer Worlds Collide*, The Last Hunter, Oathbrand, Limit Break*, Crazy Chocobo, Promise To The Future ou encore Unseen Abyss qui sont des titres soit audacieux dans le concept (rap ou rock) pour certains, soit attaché à des moments rythmés du jeu. Parmi ces titres, il est d’ailleurs intéressant de noter qu’aucun d’entre eux n’a été composé par M. Hamauzu…

Enfin, les musiques passives sont pour moi, soit celles qui sont surtout là pour meubler le jeu (tout en gardant une corrélation avec l’ambiance voulue, bien sur, je ne dis pas qu’elles sont nulles !), soit qu’elles ne sont pas des plus réussies. Et je trouve que ce sont surtout celles de M. Hamauzu qui sont dans cette catégorie. Alors oui, cela relève d’une question de goût personnel, mais si d’un point de vue esthétique, les musiques qu’il a composées sont globalement satisfaisante, elle ne m’ont transporté à aucun moment …

Mêmes si certaines musiques sont basées sur les mêmes mélodies ( Memory For The Futurs, The Last Hunter, Noel’s Theme etc.), la l’OST de Final Fantasy XIII-2 est une réussite globale. Si je la trouve d’une certaine manière plombée par des titres de M. Hamauzu qui manquent parfois de reliefs, N. Mizuta (mais également M. Suzuki) apporte une réelle nouveauté et une prise de risque assumé tout en collant à l’ambiance voulue par la direction artistique. L’agencement des musiques peut aboutir parfois même à des moments cultes du jeu ; La partie du Monde Agonisant, sur fond de Noel’s Theme est une réussite complète car elle allie incroyablement bien révélations du scénario et musique totalement porteuse de la profondeur du personnage de Noel.

L'OST de Final Fantasy XIII-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *