Mon avis sur la Samsung Galaxy Tab 3

IMG_9195

Avec une Galaxy Tab 2 peu glorieuse et après une Galaxy Note 8 de très haute volée, Samsung revient sur le secteur des tablettes avec notamment la Samsung Galaxy Tab 3. Déclinée en trois taille de dalle, j’ai décidé de choisir la 8 pouces pour pouvoir ainsi la comparer à la Note 8 que j’ai eu la chance de tester il y a quelques temps.

La Galaxy Tab 3 s’annonce comme la nouvelle tablette entrée de gamme de Samsung. Le form factor rappelle le Galaxy S4, notamment avec ce « bezel » tout autour, un arceau en alu brossé (enfin, je ne me suis pas amusé à le péter pour vérifier hein…) qui donne une épaisseur au produit tout en assurant une meilleure prise en main.

La Tab 3 de 8 pouces est compatible 4G. Il vous est possible de téléphoner avec ou de surfer grâce à une SIM. Bien sûr, vous aurez l’air complètement farfelu-e si vous la portez à l’oreille alors préférez le kit mains-libres ! Ceci-dit, je n’ai pas testé cette fonctionnalité qui, à n’en pas douter, est au même niveau qu’ailleurs.

L’ergonomie générale perfectible

Puisque la partie gauche de la tablette est réservée aux deux slots SIM et micro SD, il n’y a aucun boutons sur cette tranche. De fait, les boutons de verrouillage et de son sont sur la droite, assez haut et surtout assez proche. Ce petit détail m’a paru gênant puisqu’à l’aveugle, j’ai eu tendance à confondre le verrouillage et le volume haut. Je pense qu’il eut été préférable d’espacer davantage ces boutons ou de leur donner un relief différent.

L’objectif arrière est toujours « extrudé » (oui j’avais envie de placer ce mot) mais est placé sur un côté. Au vu de l’épaisseur, certes plutôt faible,  de la tablette, j’aurais tout de même aimé qu’il soit totalement « absorbé » par celle-ci. Enfin, la coque arrière n’étant pas amovible, vous n’aurez pas accès à la batterie.

IMG_9198

Performances moyennes.

L’écran de la Tab 3 n’est clairement pas en mesure de rivaliser avec d’autres modèles plus haut-de-gamme. La résolution est plutôt faible et je peux vous assurer que de nos jours cette différence se voit instantanément. En revanche, les angles de vue restent très bon, dalle IPS oblige. De plus, l’écran ne vire pas au bleu lorsque l’on regarde de travers, un mal bien connu des téléphones Samsung.

Question performances, la tablette s’en sort plutôt pas mal mais n’excelle pas. Son processeur n’est pas très puissant et cela s’en ressent surtout (et presqu’uniquement) dans la fluidité de la tablette : la navigation entre les pages n’est pas très fluide. Autrement, dans les jeux, elle se défend plutôt bien, sans étinceler outre mesure.

Lien vers le récapitulatif des performances et des caractéristiques de la Samsung Galaxy Tab 3.

Le 8 pouces toujours au top

Concernant la taille de la tablette, je reste sur m=les positions que j’avais tenues lors de mon test de la Galaxy Note 8 : je considère que 8 pouces est la taille idéale pour ce genre de produit, au vu des applications qui lui sont demandées : Internet, Facebook, Twitter, Instagram, G+, Photo, Vidéo et quelques jeux.

Il est évident que le traitement de texte, bien que possible, n’est pas pratique sur ce genre de taille, mais quoi qu’il arrive, si l’on cherche une tablette pour écrire, il vaut mieux se retrancher vers une Note, plus performante et plus polyvalente.

La Samsung Galaxy Tab 3 n’est pas une mauvaise tablette au vu de son positionnement (moins de 300 € contre 380 € pour la Note 8). Cependant, son intérêt dépendra fortement de l’utilisation que vous comptez en faire et de votre capacité à dépenser quelques euros de plus pour un modèle haut-de-gamme. La Tab 3 ne vous conviendra que si vous ne cherchez pas à en faire un outil principal mais plutôt d’appoint ponctuel ou de divertissement.

Acheter la Samsung Galaxy Tab 3 à partir de 186,99 €.

#4 Moyen (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *