Sleeping Dogs revient en Definitive Edition.

Sleeping Dogs revient en Definitive Edition. (1)

Même si les DLC n’étaient aussi bons que le jeu principal, j’ai adoré Sleeping Dogs. Au point même de le considérer comme l’un de mes GOTY 2012 ! J’ai été conquis par l’ambiance, la réalisation, le gameplay, l’immersion et la saisissante impression d’être réellement à Hong Kong, même si je n’y ai jamais mis un pied.

Sleeping Dogs est l’un des rares jeux que je serais capable de refaire, comme c’est le cas pour Deus Ex Human Revolution, ou encore The Witcher par exemple. Et lorsque j’ai appris que Square Enix allait sortir une Definitive Edition le 10 octobre 2014, j’étais partagé entre l’excitation et le sentiment de cette mode pour les relooking (Tomb Raider Definitive Edition, The Last Of Us Remastered, et prochainement un Resident Evil). Et puis je me suis dit que cette nouvelle génération de consoles (la PS4 et la Xbox One) n’avait pas grand-chose à proposer pour le moment à part des claques graphiques qui ne sont d’ailleurs toujours encore au rendez-vous. Pourquoi ne pas boucher les trous des catalogues avec des reprises des plus gros succès ? C’est peut-être triste, mais ça peut valoir le détour selon les titres.

Alors que cela soit bien clair, je n’incite pas les gens à repasser à la caisse. Mais pour celles et ceux qui n’ont pas touché au jeu, je leur conseille sincèrement de se pencher vers ce Sleeping Dogs Definitive Edition. Je me demande tout de même quel sera le gap visuel pour une version PC -les réglages ultra étant déjà plutôt sympa- mais nul doute que les joueurs et les joueuses consoles pourraient apprécier le full HD et le framerate de folie, si les promesses sont tenues. Cette édition inclura les deux gros DLC (Cauchemar à North Point et L’année du Serpent), mais aussi tous les autres.

Pour ma part, je vais voir si je me laisse tenter ou non. Après-tout, je remettrais bien les pieds à Hong Kong… En attendant, n’oubliez pas que vous pouvez retrouver mon test de Sleeping Dogs ici !

Sleeping Dogs revient en Definitive Edition. (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *