Sony a-t-il trouvé une bonne parade pour lutter contre le prêt de compte sur Vita ?

Sony a-t-il trouvé une bonne parade pour lutter contre le prêt de compte sur Vita ?

Les news continuent d’être diffusées dans la nature concernant la PS Vita et récemment, celle qui sous-entendait qu’il fallait formater sa console si l’on veut changer de compte PSN a fait grand bruit chez les joueurs.

Heureusement, cette fausse annonce a été démentie, ou plutôt précisée. En réalité, vous pourrez lier votre compte PSN à une carte mémoire (ou plusieurs) mais pas plusieurs compte sur la même. Ainsi, si vous voudrez changer de compte, il faudra acheter une autre carte mémoire et le lier dessus.

Sony a-t-il trouvé une bonne parade pour lutter contre le prêt de compte sur Vita ?

Quels sont les aspects négatifs de la chose ? Le seul véritable selon moi c’est le prix exorbitant des cartes propriétaires de Sony. Mais on le sait toutes et tous, c’est sur ce genre de produit que le constructeur marge beaucoup et peu ainsi récupérer la perte qu’il réaliserait sur la console. D’autres joueurs parlent également de ne pas pouvoir disposer de tous les jeux achetés sur les différents stores (US/JP/EU) sur un seul et même XMB (le menu de la console… je sais que vous savez mais Gohanblog, lui, ne le savait pas !). Ce dernier argument n’est pas si pénalisant que ça pour moi, comparé à celui de devoir racheter une carte qui, là, est vraiment pigeonnant. Mais notons que rien ne nous oblige à avoir plusieurs comptes pour pouvoir jouer à un jeu dans le commerce ; ce n’est pas du foutage de gueule de Sony, c’est juste un confort en moins pour le joueur.

Sony a-t-il trouvé une bonne parade pour lutter contre le prêt de compte sur Vita ?

Le point positif de l’histoire ? Ne nous leurrons pas, pour le joueur il n’y en a aucun. C’est pour Sony que la chose est doublement bonne. D’abord il peut potentiellement augmenter son nombre de carte mémoire vendues et ainsi augmenter ses marges. D’autre part, Sony lutte efficacement cette fois-ci contre le partage de compte. Oui, le prêt de jeu/compte existe depuis longtemps mais il faut reconnaître en toute honnêteté que ça reste du manque à gagner pour le constructeur. C’est ce qui le pousse (lui et d’autres) à trouver tout un tas de formule contraignantes pour les joueuses et les joueurs. Du coup, ici, le prêt entre amis proche reste possible (je lie mon compte à plusieurs carte mémoire et j’en prête une à un(e) ami(e) pour lui permettre de découvrir un titre) mais le prêt à distance devient très délicat : envoyer sa carte mémoire par la poste, dire à l’ami(e) à distance de devoir acheter une nouvelle carte mémoire ET lui filer ses identifiants etc… sont autant de freins qui pourraient limiter le prêt abusif, sans pour autant le rendre contraignant pour le joueur « honnête » qui garde son compte pour lui tout seul.

Voilà ce que je cherche, moi. La lutte contre le prêt n’est pas pour moi une lutte noble, contrairement à celle contre le piratage, mais ce genre de mesure, peu contraignantes au final mais efficace et dissuasive sont selon moi un bon compromis : on ne m’oblige pas à passer par la caisse si je suis seul et sans amis et au pire, si je souhaite prêter mon compte, je le peux si je suis vraiment motivé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *