Test – Casque Razer ManO’War 7.1 filaire

Ça faisait longtemps que je n’avais pas testé de casques audio sur PC. Il faut dire que celui que j’ai actuellement me comble de plaisir, même si au fur et à mesures du temps, les léger défauts commencent à se faire sentir. Razer n’est pas une marque je porte particulièrement dans mon cœur, considérant que les produits ne sont pas d’une très bonne qualité par rapport à leur prix. Mais étant donnée que le dernier produit que j’ai essayé chez eux date, j’ai décidé de réitérer l’expérience en demandant à la marque de bien vouloir me prêter un ManO’War que je trouvais plutôt classe et élégant. Et vous allez le voir, mon constat est mitigé.

La première chose qui a retenue mon attention sur ce casque, c’est son design. Habitué des couleurs vert flashy du constructeur, la sobriété et la discretion du ManO’War m’ont étonné. Pourtant, le casque est de conception très simple et basique : les oreillettes peuvent tourner à 45° pour se poser à l’épaule (un indispensable aujourd’hui) et les matériaux utilisés ne sont QUE du plastique. La structure du casque paraît alors aussi fragile qu’un Plantronics 500 HD (ce qui n’est pas flatteur). Les mousses pour oreilles sont très souples et très agréables, et la partie en contact avec le haut du crâne est à peine souple. Malgré tout cela, le casque est très léger et vraiment confortable (surtout pour les gens qui portent des lunettes comme moi). ce confort est d’ailleurs le plus gros point positif du casque… Et c’est presque le seul.

Le micro rétractable est clairement quelque chose que je déteste : c’est extrêmement fragile si vous avez tendance à le déplier/replier trop souvent. Si vous voulez augmenter sa durée de vie : laissez le déroulé. Steelseries est le champion de ce genre de système et ne semblent pas en démordre, ce que je regrette. Ici, chez Razer, nul doute que la même fragilité sera au rendez-vous eu égard le reste de la fabrication du casque. Pourtant, et c’est là qu’est le deuxième point positif du ManO’War, la qualité de ce micro est plutôt bonne et assez bien équilibré.

Sur le fil (en deux partie pour éviter d’avoir trop de câble), se trouve une télécommande filaire. N’y allons pas par quatre chemin : c’est une honte. Elle permet de muter le micro, mais également de contrôler le volume via une roue absolument atroce : elle n’est pas crantée et n’a pas de retour permettant de comprendre à l’aveugle si l’on augment où si l’on diminue le volume (attention alors à ne pas vous éclater les oreilles), et la qualité globale de cette télécommande est détestable. Je rappelle que le ManO’War filaire coûte 135 €. Oh, et si vous mettez le son trop bas, un des deux oreillettes est moins bien audible que l’autre. Au top.

Enfin, venons-en à la qualité du son. Si celui-ci n’est pas horrible, il reste en deçà de la plupart des casques que j’ai pu essayer jusqu’ici : un léger voile se fait sentir, donnant l’impression que le son est constamment étouffé. On s’y fait vite, mais c’est dommage si l’on recherche un son clair. La qualité de la mousse d’oreilles assure un isolement respectable, et le 7.1 fait le job dans les jeux vidéo.

Fragile, matériaux de piètre qualité, télécommande honteuse, mais un son acceptable, un design sympa et un confort au top, le Razer ManO’War 7.1 filaire ne restera pas dans les annales. S’il était proposé à 60-70 €, pourquoi pas, mais là, à 135 €, c’est non : vous trouverez bien mieux pour le même prix, même chez Razer.

Acheter le Razer ManO’War 7.1 à partir de 135 €.

#5 Pas convaincu (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

Article réalisé à partir d’un exemplaire fourni par le constructeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *