Test – Casque Cyborg FREQ 5

Test - Casque Cyborg FREQ 5

L’aspect extérieur

Cyborg est connu pour un choix de design très tranché, qui va souvent à l’encontre de ce qui se fait d’habitude. Pourtant, même si ce casque garde certains codes de la marque, celui-ci reste tout de même assez sobre. Ce qui marque le plus ce n’est en réalité pas son design à proprement parler mais sa qualité de fabrication.

En effet, l’arceau et les écouteurs sont en aluminium (ou une matière métallique similaire) qui apporte une véritable solidité au casque, sans l’alourdir énormément. Cela dit, même avec ses transducteurs de 50 mm, le poids est convenable et le casque est très équilibré.

Le reste de sa fabrication est elle aussi de bonne facture. Le câble est tressé et souple malgré son diamètre. Ce qui apporte donc une solidité générale à celui-ci. Le casque étant stéréo, il se branche en USB et il est même possible de changer une partie du câble pour disposer d’une prise jack 3,5mm pour le brancher sur votre baladeur MP3 préféré.

En outre, le micro très souple est amovible et ancrable à deux positions différentes. Ainsi, si vous décidez d’utiliser le casque pour l’audio uniquement, vous pourrez retirer le micro pour ne pas avoir l’air bizarre dans la rue ! Pratique et sympa, d’autant plus que le design du casque passe presque partout.

Le casque est circum aural, c’est à dire qu’il englobe les oreilles. Son pouvoir insonorisant est plutôt très bon : vous n’entendrez pas grand-chose du monde extérieur une fois sur vos oreilles. La mousse de ses oreillettes est suffisamment souple et le cuir de protection suffisamment doux pour apporter un excellent confort pendant de longues heures de jeu. Qui plus est, il ne serre pas trop la tête ; quand bien même ce serait le cas, la mousse des oreillettes ferait office de tampon.

En outre, moi qui porte des lunettes, je n’ai ressenti quasiment aucune gêne par rapport à d’autres casque que j’ai pu tester ! C’est plaisant.

L’aspect technique

Le casque Cyborg FREQ 5 est un casque filaire stéréo avec des transducteurs de 50 mm. À partir de là, nous pouvons donc établir un point de comparaisons par rapport à ses congénères.

N’y allons pas par quatre chemins : le son est, globalement, tout simplement excellent. Même si nous ne sommes pas dans un contexte de son 5.1, 7.1 ou je ne sais quelle autre nombre possible, et même s’il n’y a pas de spatialisation logicielle du son, ce dernier est tout de même très clair, net et permet de parfaitement rendre compte de l’environnement dans lequel on évolue.

Par exemple, dans PayDay, nous entendons nos pas très clairement, nous entendons bien les requêtes de nos collègues braqueurs, et l’ambiance donne tout de même une sensation globale de clarté. Concernant Sleeping Dogs, c’est le même constat ; Les son aiguës sont légion dans ce jeu, ambiance Hongkongaise oblige, et le casque permet de bien les restituer. Le reste des son est également retranscrit et il y a une bonne gestion de celui-ci dans l’espace : pas besoin de spatialisation logicielle ! Un vrai régal.

L’aspect pratique

Finissons ce test par le passage en revue des boutons disponibles. D’abord, ils sont tous sur le casque en lui-même, rien sur le fil, un choix qui déplaira probablement à certain(e)s mais qu est très positif pour moi (pas besoin de galérer à trouver la télécommande filaire à l’aveugle par exemple). Les boutons disponibles sont :

  • Le contrôle du volume, qui se fait sur votre droite et par l’intermédiaire d’une molette crantée ; je trouve ça personnellement plus pratique que des boutons « volume + » et « volume – ».
  • L’activation/désactivation du micro sur fait sur votre côté gauche, sur la partie supérieure de l’oreillette. Le bouton se situe sur la face antérieur d’une sorte de protubérance comme une petite aile, qui permet de trouver facilement l’emplacement et de muter le microphone en réalisant soit un geste de pression, soit un geste de pincement de cette aile. Pratique pour le repérage à l’aveugle.
  • Enfin, il existe un bouton d’égaliseur qui semble comporter 4 niveaux préréglés afin d’obtenir plus d’aiguës ou plus de graves selon vos choix (ou un réglage standard).

Pour conclure, ce casque m’a vraiment plu, et il fait partie des meilleurs que j’ai pu essayer, avec le Tritton AX720. Sa finition solide et sa qualité de restitution de son en font un must si jamais vous avez le budget. Car oui, le gros point noir de ce Cyborg FREQ 5, c’est finalement bien son prix prohibitif de 150€ ! 

#2 - Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l'échelle de notation)

5 comments

  1. Sébastien
    Author

    Oui, c’est ce que j’ai dis, le prix est trop élevé malgré la qualité indéniable 🙁 Cela dit, qu’il soit en stéréo ne me dérange pas : je suis plutôt embêté d’avoir encore un décodeur à brancher avec plein de fils, comme pour l’AX720 🙁 Et je trouve le son du FREQ5 vraiment bien :).

  2. ggrr

    Bonjour,

    Je suis intéressé par l’usage pour iPhone (le micro-perche n’est peut-être pas élégant, mais bien pratique pour avoir réellement les mains libres, pas comme avec un micro-cordon qui frotte parfois les vêtements). Questions simples :
    – peut-on prendre les appels depuis le casque ou faut-il décrocher depuis le téléphone ?
    – peut-on régler le volume de la conversation depuis le casque ?
    – quelle est la qualité de la voix (en récepteur dans les écouteurs / pour l’interlocuteur avec qui on parle dans le micro) ?

    Merci d’avance

    • Sébastien
      Author

      Bonjour,

      Étant donné que les prises jack audio et micro sont séparées, je pense qu’il faudra passer par un adaptateur (ça existe, j’en avais un) mais je n’ai pas ça sous la main pour faire le test :(.

      Concernant les autres questions :
      #1 : Le casque étant avant tout un produit PC, je suppose qu’il faut décrocher via le téléphone.
      #2 : Oui.
      #3 : Pour l’utiliser régulièrement sur Skype / Steam ou pour l’enregistrement de vidéo, le son est très bon.

      J’espère avoir répondu à vos questions ! N’hésitez-pas, sinon, à revenir vers moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *