Test – Casque Razer Blackshark

Test - Casque Razer Blackshark (1)

Extrêmement réputé dans le milieu PC gaming, Razer propose non seulement des souris et des claviers, mais également des micro-casques. Le Blackshark en est un. Sous ses airs de casque de pilote d’hélicoptère se cache un produit de qualité tant au niveau de sa finition que de la restitution sonore.

Le physique

Côté qualité de fabrication tout d’abord, le Razer Blackshark place la barre vraiment haute. Habitué à mon Cyborg FREQ 5 de très bonne facture, ce casque tout vert et noir ne m’a pas déplut ! Le Blackshark est un casque circum-aural, c’est-à-dire qu’il englobe totalement les oreilles. Les mousses des oreillettes sont vraiment agréables, même sur du long terme.

Test - Casque Razer Blackshark (4)

Le réglage de l’arceau se fait de manière libre (non cranté) et se bloque grâce à un système de vis pour être sûr-e de ne pas risquer de perdre votre réglage par mégarde. L’armature où sont accrochées les oreillettes est également en métal et le fil vert, apparent, pourra déranger visuellement certain-e-s. Une petite mousse juste au-dessus du crâne est appréciable pour celles et ceux qui sont chauves… Ou pour une autre raison qui m’échappe.

Enfin, le micro est lui aussi sur une armature en métal, articulée à l’accroche puis en deux autres points. Il est amovible et un cache en métal vous permet de cacher le trou pour vous servir du casque comme d’un simple casque audio, dans les transports par exemple. Car justement, deux câbles sont fournis afin de vous permettre de le brancher sur votre PC avec le micro, ou sans micro sur tout autre appareil. J’ai testé sur mon téléphone portable, et ça passe sans problème, grâce à la simple prise jack 3,5 mm.

Test - Casque Razer Blackshark (3)

Le son

La chose que l’on remarque immédiatement lorsque l’on teste le Blackshark de Razer, c’est la présence des basses. Elle est marquée. Je l’ai trouvé ni trop forte, ni trop basse (ahah…) ; un juste milieu à mon goût. Néanmoins, les aigus et les médiums me paraissent du coup un peu plus étouffés…  Mais d’une manière générale, la restitution est équilibrée.

J’ai beaucoup testé le produit dans les transports et la qualité est au rendez-vous, tant au niveau du son que de l’isolation de l’extérieur. Cependant, le son à tendance à s’échapper vers l’extérieur. Si vous écoutez du Dorothée dans le métro, il y a de forts risques que l’on vous regarde bizarrement ! Au repos (sur le cou), le casque est très léger et ne dérange que très peu (j’apprécie du coup la mousse au-dessus du crâne :D.). Néanmoins, des attaches métalliques situées à l’arrière de chaque oreillette (juste au-dessus du point d’accroche de l’armature) ont tendance à bouger lorsque l’on marche et à résonner dans tout votre crâne. C’est extrêmement désagréable. Ce soucis n’existe pas lorsque vous restez assis ou devant votre PC.

Test - Casque Razer Blackshark (2)

Quant à l’utilisation sur PC, le verdict est le même que précédemment : un son très correct et équilibré, un micro de qualité muni d’une bonnette pour éviter de vous faire étriper si vous respirez dans le micro, et un confort général très bon.

Globalement, le Razer Blackshark est vraiment bon. Le son restitué est de qualité, surtout au niveau des basses. On regrette uniquement quelques rares défauts de fabrication, un look qui ne plaira pas à tout le monde et un prix élevé. Notez qu’il existe une version avec les fils oranges (et non verts).

#3 - Bon (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>