Test – Chargeur universel UPC Z56 de Panda & Co

Test – Chargeur universel UPC Z56 de Panda & Co (1)

Ça fait plusieurs semaines, voire plusieurs mois, que je cherchais une batterie externe pour pouvoir recharger mon téléphone sans avoir de prise secteur à proximité. À l’époque, j’étais tombé sur le modèle UPC Z55 de Panda&Co, mais celui-ci n’était pas encore distribué en France. Récemment, c’est vers le modèle d’après, l’UPC Z56 que je me suis tourné.

Ce modèle de 5600 mAh dispose de deux sorties USB : l’une en 2.1 ampères, l’autre en 1 ampère. L’intérêt est de pouvoir charger plus ou moins vite ses appareils : téléphones, tablettes, baladeur MP3 etc. L’autre intérêt est de pouvoir utiliser sans soucis la fonction GPS de votre téléphone tout en le rechargeant. En effet, cette fonction consomme énormément de batterie et recharger votre téléphone avec une prise à seulement 1 A n’est pas ce qu’il y a de plus efficace : vous risqueriez de déchargez quand même la batterie (certes, un peu plus lentement).

Une telle batterie externe (souvent appelée powerbank), permet de charger 2 à 3 fois votre téléphone, et 1 à 2 fois votre tablette, en fonction de la taille de la batterie bien sûr.

Edit : Mon Samsung Galaxy S5 ne se charge qu’une fois. L’UPC Z56 devient alors trop déchargé pour charger une nouvelle fois le téléphone.

Test – Chargeur universel UPC Z56 de Panda & Co (2)

J’ai réalisé un petit test que je vous propose de découvrir en vidéo, pendant lequel je vais chercher à voir s’il y a une réelle différence de vitesse de rechargement de mon Samsung Galaxy S5 en fonction des ports USB utilités. Le résultat est à la hauteur de ce que j’attendais : 36 % de rechargé en une heure sur la prise à 1A ; et 54 % de rechargé en une heure sur la prise à 2,1A.

L’UPC Z56 est fournis avec un câble USB permettant d’adapter différents embouts inclus : Mini USB, Micro USB, Apple (iPhone et iPad avant le port Lightning), et Nokia 2.0 (ne me demandez pas ce que c’est !). Je ne regrette qu’une seule chose pour le moment à l’appareil : un revêtement de type gomme qui attire la poussière comme ce n’est pas permis ; et l’absence d’un moyen d’enrouler proprement le câble de votre choix.

Allez, trêve de bavardage, place à la vidéo.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *