Test – Magrunner Dark Pulse (PC)

Test - Magrunner Dark Pulse (PC) (1)

Dans cette vague de creux vidéoludique, j’ai joué à un jeu qui ressemblait fortement à Portal mais qui n’en était apparemment pas un. Maintenant que je l’ai terminé, je peux enfin livrer mes impressions sur un petit jeu de l’été, en attendant les mastodontes à venir : PayDay 2 et The Bureau : Xcom Declassified.

Magrunner est un FPS où vous devrez résoudre des puzzles grâce à votre fusil à polarités. Cubes, plateforme mobile, tourelles … Tout fait penser à Portal. Et pour cause, le jeu en est très fortement inspiré même s’il tente de prendre ses distances, surtout vers la fin.

Test - Magrunner Dark Pulse (PC) (2)

Vous êtes une sorte de testeur dans une sorte de centre de recherche. Votre but est de passer avec succès des salles de tests (oui oui, comme dans Portal). Grâce à votre fusil à gravité, vous pouvez charger certains objets en polarité positive ou négative en fonction des besoins et ainsi arriver à destination. Plus tard dans le jeu, vous aurez la possibilité d’accrocher au mur un chien (Newton) qui est en réalité un avatar d’un marqueur de gravité. Le gameplay prend alors une toute autre dimension à partir de là.

Car si effectivement, Magrunner n’est pas très original dans son background, son gameplay, même s’il peine à démarrer, finit par devenir de plus en plus intéressant, notamment à partir du moment où vous pourrez lancer Newton (car les puzzles deviendront un peu moins linéaires) et surtout vers la fin du jeu lorsque vous aurez également à éviter, voire tuer, des ennemis. Malheureusement, ce regain d’intérêt arrive un peu tard.

Test - Magrunner Dark Pulse (PC) (3)

Si je ne me trompe pas, il y a une bonne quarantaine de « salles » à passer. Certaines d’entre-elles sont très simples et d’autres sont vraiment pas facile. Je suis sûrement mauvais hein, mais j’ai parfois eu recours à YouTube pour comprendre comment passer un puzzle, même si c’était en définitive, tout bête. Mon temps de jeu total a été de 10 heures. À certains moments j’ai également eu l’impression que j’étais arrivé à la fin du niveau mais sans faire le chemin initialement prévu par les développ-eurs-euses. J’en ai même eu la confirmation vidéo pour l’un des derniers niveaux ! Une sensation aléatoire qui me laisse un peu perplexe.

Test - Magrunner Dark Pulse (PC) (4)

Les niveaux ne se ressemblent pas tous, même si les mécanismes restent globalement les mêmes. Le level design palie à l’ennui car il a le mérite d’être plutôt sympathique : tantôt horizontal, vertical, ou très aérien (surtout vers la fin). L’ambiance globale se distingue en trois parties : le centre de test propre, la version cassée (oui comme… bon j’arrête) et l’espace.

D’une manière générale, Magrunner Dark Pulse (son nom en entier) n’est pas un mauvais jeu mais n’arrive à aucun moment à devenir addictif. En s’inspirant très (trop ?) fortement d’un Portal, le jeu donne cette impression de manque d’originalité, malgré un gameplay intéressant, mais seulement vers le dernier tiers de l’aventure. Si vous aimez les puzzles-games, le titre peut vous intéresser, sinon, vous ne raterez rien à passer à côté.

#4 Moyen (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *