Test – Majin And The Forsaken Kingdom (PS3)

Test - Majin And The Forsaken Kingdom (PS3)

Il y a des jeux que l’on attends pas forcément et qui sont pourtant à faire ! Même si la réalisation de Majin And The Forsaken Kingdom n’est pas la plus aboutie jamais vue, le jeu n’en demeure pas moins excellent ! Un univers peu courant sur PS3, qui devrait l’être plus souvent !

GRAPHISME

C’est assez étrange, les textures ne sont pas vraiment belle et finie bien que colorées et diversifiées mais le Level Design est impeccable. Les niveaux sont conçus de manière ingénieuse et il n’y a pas de bug d’affichage. On peut donc dire que le moteur est plutôt bon mais que l’habillage graphique n’est pas très poussé. Cela dit, les différentes partie du Royaume sont variées en couleur ou en ambiance.

GAMEPLAY

Jouer en collaboration avec le Majin est tout simplement indispensable pour avancer. L’intéraction est assez limitée mais suffisante : vous ordonez au Majin soit d’attaquer, d’effectuer une action sur un objet, d’effectuer une attaque magique ou alors de s’accroupir. De plus, en combat, lorsque vous combattez avec lui, au bout d’un moment, vous pourrez effectuer une attaque conjointe dévastatrice, qui prendra de la puissance au fur et à mesure de l’avancée dans le jeu et de la jauge d’amitié. En effet, le jeu est une sorte de RPG dans lequel vous pourrez changer d’équipement (juste d’armure, et il y en a très peu) mais aussi grimper en niveau (donc augmenter vos caractéristiques) et votre niveau d’amitié avec le Majin pour améliorer les dégâts des attaques conjointes et la vitesse de soin.

Petite chose intéressante et originale d’ailleurs, il n’y a pas de « trousse de soin » : le Majin se chargera de vous soigner, tout comme vous le ferez. De plus, la carte du monde est en cercle fermé mais l’impression de liberté est tout de même bien présente malgré cela ! c’est étonnant.

SCÉNARIO

Vous devez aider le Majin à recouvrer ses différents pouvoir à travers le Royaume, en retrouvant les fruits correspondant. C’est indispensable pour pouvoir empêcher les ténèbres qui sévissent sur le Royaume en ce moment de définitivement le faire sombrer. Plus vous avancerez dans le jeu, plus en saurez à propos de ce Gardien et de ce qui s’est passé dans cet endroit.

DURÉE DE VIE

Comptez 12h sans trop vous fouler et sans tout débloquer. C’est assez honorable et bien rythmé.

Passé quelque peu inaperçu, Majin And The Forsaken Kingdom est une véritable surprise. Même s’il est loin de l’ambiance d’un Ico ou Shadow Of The Colossus, l’univers est assez prenant et les personnages sont attachants ! Une fois que vous vous serez habitué au Gameplay un peu délicat à coordonner, vous passerez, je suis sûr, de bons moments.

Note : 07/10

2 comments

  1. J’avais vraiment apprécié zelda et ceux jeux me rappel quelque peu sont environnement. Personnellement je trouve les graphismes satisfaisant et l’histoire sympa. Le majin a une vrai tête de benêt ^^. Pour l’instant je ne suis qu’a quelques heures de jeux mais je suis a fond dedans, c’est féérique mais un peu trop simple à mon goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *