Test – Portal (PC) : Vous aurez du gâteau.

Test - Portal (PC) : Vous aurez du gâteau.

Véritable mythe, Portal s’est imposé chez les joueurs PC en très peu de temps comme l’un des meilleurs jeux en 2007, voire de l’histoire des jeux sur cette plateforme. Il faut dire que le concept est original : cette année-là, les FPS de guerre sont à la mode et Call Of Duty 4 s’apprête à sortir. Mais Valve est confiant et l’originalité du titre lui permet de tirer son épingle du jeu, malgré une durée de vie bien trop courte.

GRAPHISMES

Le moteur source à vieilli mais la qualité des texture et le level design ainsi que la direction artistique permettent au jeu de se hisser assez haut. On reconnait l’empreinte de Valve et le contraste entre les salles de tests et le « backstage » que l’on découvre en fin de jeu (mais qu’on aperçoit pendant certains tests) est bien réalisé. Côté technique, le jeu ne souffre pas de bug ni de problème d’affichage et les effets de lumières sont simples.

GAMEPLAY

Le point fort de Portal c’est la manière dont vous jouez. Vous avez certes une vue à la première personne, mais pas question ici de dégommer du terroriste ou du nazi ; le seul type d’ennemi dont vous devez vous débarrasser (en les attrapant et en les faisant tomber) ce sont des robots-tourelles. Vous avez la possibilité de placer deux portails différents sur certains murs et passer par l’un vous fera sortir par l’autre. La vitesse étant conservée entre les deux portails, si vous sautez de très haut, en bas dans un portail, vous ressortirez par le second à la même vitesse avec laquelle vous êtes entré(e) dans le premier. Cette subtilité vous permettra de résoudre certains passages. D’ailleurs le but du jeu est ici de « simplement » trouver la sortie du niveau.

SCÉNARIO

Vous êtes un sujet de test, la jeune fille Chell, et vous évoluez au fil des salles de tests, guidé par la voix de l’ordinateur général qui vous observe par l’intermédiaire des caméras de surveillance. Un humour décalé et noir qui vous fera sourire plus d’une fois et qui donne une réelle dimension à Portal.  La musique est elle aussi excellente et la musique de fin est simplement géniale !

DURÉE DE VIE

J’ai terminé la trame principale du jeu en 3 heures. Après, vous pourrez refaire les salles avancées et accomplir des défis de temps, de nombre de pas ou de portails. Cependant, on aurait aimé rester plus longtemps dans l’ambiance si singulière du jeu !

Vous en avez marre de tuer du terroriste ou de battre votre propre temps dans une course de voiture ? Testez portal ! Pour 15€ en boite ou 9€ sur Steam vous découvrirez un concept particulier et qui vous tiendra en haleine. Le seul problème c’est que l’appréciation du jeu semble très manichéenne : on aime à fond ou on déteste… Moi j’adore, je suis totalement fan et je suis carrément adepte de cet humour totalement cynique et de l’ambiance si prenante !

Note : 08,5/10


4 comments

  1. ke_nav

    J’viens de découvrir le 1 et y a rien à dire ..
    La grande claque..
    c’est vrai que, comme le dis ton test ça change vraiment des autres FPS.

    Avec une fin pareil, je n’ai qu’une hâte : commencer le 2.

    Un test est prévu du 2 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *