Test – Rage (PC)

Rage sort aujourd'hui !

Alors que ID Software commençait à se faire désirer, les créateurs de Doom ont décidé de revenir avec un nouveau FPS sur cette génération de console. Disant vouloir révolutionner le genre, le développeur met l’accent sur un FPS aux accents de RPG. Mais qu’en est-il de ce retour en fanfare ?

GRAPHISMES

C’ets probablement le point fort du jeu. Alors que sur PC, les premiers jours furent pénibles pour les possesseurs de carte graphique d’ATI à cause d’un problème de gestion d’affichage des textures, la suite a été beaucoup plus glorieuse. En effet, un patch a été mis à disposition pour corriger ces problèmes. Moi j’ai une carte graphique Nvidia donc, je n’ai jamais eu ce problème et heureusement.

Quoi qu’il en soit, le studio nous propose ici un jeu à l’univers assez ouvert bien que dirigiste mais surtout très beau. La profondeur de champ est impressionnante et la plupart des éléments visibles sont accessibles à un moment donné du jeu. Les textures sont plutôt bien travaillées et assez variées. Il faut toutefois nuancer avec le fait que l’univers du jeu est plutôt « sableux » : les couleurs sont plutôt « brûlées » et proche des ton orangés ; ça ne plaira surement pas à tout le monde mais la qualité esthétique est au rendez-vous.

À noter que je n’ai remarqué aucun ralentissement en exterieur malgré la grandeur d’affichage des décors. Les temps de chargement sont plutôt court mais assez fréquents quand vous entrez dans certaines villes ou les égouts.

C'est arrivé ! - Dossier de presse RAGE (PC, PS3, Xbox 360)

GAMEPLAY

L’originalité de Rage tient dans le fait que son gameplay est à la fois celui d’un FPS mais teinté de mécanismes propres aux RPG. Pour être plus clair, vous pourrez rendre visite à pas mal de marchands afin d’acheter des choses diverses ayant trait au jeu ; mais vous devez également rendre visite à tout un tas de NPC afin d’obtenir les quêtes qui permettent d’avancer dans la trame du scénario.

L’arsenal est plutôt limité (une douzaine d’armes) mais les différentes munitions, par exemple, permettent de varier les plaisirs. La conduite de Buggy fait partie intégrante du jeu et est même obligatoire pour certains points du scénario (il vous faudra des roquettes sur votre buggy par exemple pour accéder à la mission suivante etc…)

C'est arrivé ! - Dossier de presse RAGE (PC, PS3, Xbox 360)

DURÉE DE VIE

Une bonne grosse dizaine d’heure est nécessaire pour venir à bout du scénario principal. Vous pourrez toutefois prolonger l’expérience en faisant les quêtes annexes et la co-op. Cela dit, je considère que les nombreux passages en Buggy, tout comme certaines quêtes sont trop répétitifs et augmentent artificiellement la durée de vie du jeu.

C'est arrivé ! - Dossier de presse RAGE (PC, PS3, Xbox 360)

SCÉNARIO

Vous êtes le seul survivant de l’Arche et pour cela, v otre peau vaut chère. Heureusement que vous trouverez des alliés pour vous en sortir. Le scénario n’est pas vraiment crédible, qu’à cela ne tienne, il n’en n’est pas plus creusé et c’est bien dommage. C’est un scénario classique de mise en scène afin de servir l’ambiance très singulière du jeu.

J’attendais beaucoup de Rage. Bien que le jeu soit une bonne surprise, il n’est pas pour autant le messie que beaucoup attendait. Il est très beau, très maniable mais le scénario et l’immersion pêchent un peu et ne permettent pas de profiter pleinement de l’ambiance pourtant si bien travaillée. D’un autre côté, le jeu n’est pas du tout une arnaque et assure vraiment de bons moment. Vous devriez y jouer ne serait-ce que pour le côté FPS-RPG très bien ficelé et qui sied à ravir à ce titre qui signe le début (je l’espère) tu retour d’ID Software.

#3 - Bon (cliquez pour avoir des informations sur l'échelle de notation)

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *