Test – Risen 2 : Dark Waters.

Test - Risen 2 : Darks Waters.

Imaginez-vous, sur des îles tropicales, humides et chaudes, entouré de crabes géants et autre faune peu accueillante. Imaginez-vous également dans un monde totalement dévasté où seule la zone du sud dans laquelle vous vous trouvez à été épargnée ; voici le décor de Risen 2 : Dark Waters. Cet environnement très original pour un RPG est celui qui va vous accompagner durant les longueurs heures que comporte ce jeu PC, PS3 et Xbox 360. Édité par Deep Silver et développé par Pyarhna Bytes, le titre promettais de belles choses sur le papier, il est temps de voir si cela se concrétise une fois la souris en main.

Un environnement dense.

Les captures d’écran le laissait entrevoir : le jeu est riche en détails. En effet, la végétation est incroyablement dense et les chemins sont escarpés. Les ambiances lumineuses sont très réussies grâce à un cycle jour/nuit qui apporte un dynamisme certain. Le soucis du détail y est bien présent et la direction artistique concernant l’environnement est très réussi ! Tout colle à l’univers « pirate » du jeu et permet de s’immerger totalement dans ce monde. Les textures sont colorées et plutôt chaude, parfaite pour se sentir vraiment dans une ambiance insulaire et tropicale.

Cependant, la modélisation des personnages est très aléatoire : au début du jeu, certains visages sont plutôt ratés mais par la suite, tout redevient potable malgré une certaine simplicité. Le plus gros point négatif d’un point de vue graphique dans Risen 2, c’est probablement les gros problèmes de Clipping et de Warping (ce dernier à été un peu atténué avec la sortie d’un premier patch). Pour rappel, le Clipping, c’est lorsque vous voyez des éléments du décors apparaître avec un laps de temps de retard au moment où ils apparaissent dans votre champ de vision (si vous avancez ou si vous vous retournez par exemple). Le Warping, quant à lui, est cette étrange phénomène de grossissement spontané de feuillages lorsque vous vous en rapprochez. Ces deux problèmes n’ont pas été résolus avec le premier patch, même si le Warping a été légèrement réduit.

Test - Risen 2 : Darks Waters.

En route, moussaillon !

Qui dit ambiance pirate dit fourberies, duels, épées, trésors, navires… Et tous ces éléments sont parfaitement intégrés au jeu. La progression se fait par l’intermédiaire de points de « gloire » que vous obtenez à chaque ennemi tué ou quête réussie : ce sont des points d’expériences. Libre à vous ensuite de les distribuez dans des compétences spécifiques : la maîtrise des armes blanches, des armes à feu, la résistance, la ruse ou le vaudou. Chacune de ses compétences regroupe des talents (3 par compétence) qui influent sur certains aspects du gameplay : les points en « lame perforantes » influeront sur vos dégâts au fleuret, vos points d’intimidation permettrons de réussir certains dialogues etc… Pour augmenter ses points, vous pourrez apprendre des « attributs » auprès de formateurs(trices) ou marchand(e)s : le vol à la tire, le coup de pieds renversant ou d’autres attributs qui augmenterons vos points dans les talents correspondants.

Certains attributs à apprendre sont très drôles et sympathiques : le coup de pied est OBLIGATOIRE, vous le verrez par vous même, mais d’autres sont plus amusants : vous pourrez dresser des singes (et en prendre le contrôle) afin de dérober des objets sans vous faire repérer, vous pourrez dresser des perroquet pour attaquer vos ennemis et vous pouvez même avoir un attribut permettant de tirer sur votre interlocuteur(trice) en plein dialogue ! très fun :p

Trois types d’armes principales sont à votre disposition : le mousquet, l’arme blanche ou la lance. En tant que pirate, inutile de vous dire que l’utilisation d’un sabre est de mise ! Mais le scénario vous permettra d’utiliser au moins une fois chaque type d’arme. Le gameplay en combat changera donc forcément entre ces trois types d’armes mais ils restent cependant un petit peu trop rigide à mon goût. Dommage.

Enfin, un jeu de pirate sans navire et sans carte au trésor est impensable ! Vous aurez donc bien évidemment la possibilité de naviguer sur les flots mais sans réaliser d’abordage ou de diriger votre navire en pleine mer, juste la possibilité d’y monter. Quant à la chasse aux trésors : trouvez une carte, achetez une pelle, marquez l’emplacement sur votre carte marine et hop ! Ces trésors sont souvent la source de grandes richesses ! Au rayon de la ruse, outre le vol à la tire des PNJ, il vous sera aussi possible de crocheter les serrures des coffres pour y dérober ce qui s’y trouve !

Test - Risen 2 : Darks Waters.

La vie n’est pas si facile, pour un pirate !

Vous partez à la recherche du capitaine Barbe-D’acier afin de trouver un moyen de vous débarrasser de la terrible Mara qui menace l’ultime zone encore saine du monde. Même si le scénario n’est pas profond ni super original, la manière dont les dialogues se mènent et leur humour sont un véritable atout. Le monde est quasiment entièrement ouvert : même si vous ne pourrez pas retourner sur les îles précédemment visitées quand vous le désirerez, cela sera tout de même possible à plusieurs moments. De plus, une fois sur une île, il n’y a pas forcément d’ordre dans les missions à accomplir (sauf celles qui se suivent, évidemment). Du coup, la sensation de liberté que vous ressentirez est vraiment grande et appréciable.

Un mot sur la bande son tout de même, l’époque étant fortement proche de celles des conquistadors espagnols, la musique s’en ressent. Très réussie, elle colle parfaitement à l’ambiance et aux évènements de l’intrigue.

Risen 2 m’a très agréablement surpris. Le jeu est riche, long, pas toujours si facile, très bien structuré et libre. L’ambiance très particulière et très bien retranscrite est une véritable réussite ! Malgré quelques soucis d’optimisations et des combats un poil trop rigides, ce jeu vous assurera une bonne trentaine d’heure de plaisir grâce à un univers captivant et très addictif. Inutile de vous dire, donc, que Risen 2 : Dark Waters est l’un de mes coup de coeur de l’année 2012.

#2 - Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l'échelle de notation)

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *