Test – Samsung Portable SSD T3

Test – Samsung Portable SSD T3 (1)

Après un disque SSD au format M.2 (utilisant la technologie PCI Express), le Samsung 950 Pro, le constructeur sud-coréen revient avec un SSD portable des plus compacts. Ce véritable petit disque dur externe proposera donc un taux de transfert supposément plus élevé qu’un disque dur mécanique, une taille plus petite et un poids revu à la baisse. Encore faut-il que la technologie de transfert suive. Heureusement, le Portable SSD T3 propose de l’USB 3.1 au format avec le dernier connecteur à la mode : le type C.

Le design

Le Samsung Portable SSD T3 étonnera par sa taille. Plus petit qu’un SSD traditionnel (mais pas de beaucoup), vous pouvez comparer sa taille à celle d’une carte de visite à quelques cheveux près : 7,5 cm de longueur ; 5,8 cm de largeur ; et 1,0 cm de hauteur. Petit, discret, et léger (51g annoncé par Samsung, 52g sur ma balance électronique), autant vous dire que ce disque externe ne se fera pas remarquer pour autre chose que son aspect physique. De plus, ses courbes gracieuses, sobres et élégantes (on dirait que je parle d’une voiture…) sont plutôt intemporelles et passe-partout. La coque du disque est bicolore et bi-matière : une sorte de gomme noire sur 2,1 cm de sa longueur, tandis que le reste est recouvert de ce qui ressemble à un aluminium aux couleurs grises légèrement teintées de rose sombre (qui ne se remarque que selon l’éclairage ambiant).

Test – Samsung Portable SSD T3 (2)

Sur la tranche, vous y brancherez le câble USB Type-C (fourni). Pour rappel, l’avantage de ce connecteur est qu’il est possible de le brancher dans n’importe quel sens, ce qui est plutôt pratique. Le Portable SSD T3 utilise la technologie USB 3.1, annonçant un taux de transfert allant jusque 450 MB/s. Voyons voir immédiatement ce que ça donne dans les faits.

Le transfert

Si vous achetez ce Portable SSD T3, c’est que vous voulez transférer rapidement des données vers ou en provenance d’un de vos objets numériques tel un ordinateur portable par exemple. Ça tombe bien, j’ai de quoi tester.

Tout d’abord, sur mon PC de bureau, je vais mettre un fichier de 4 Go tout pile (une image d’une distribution linux pour Raspberry Pi appelée Raspbian), sur mon SSD système et la transférer vers le Portable SSD T3 par le port USB 3. Je vais ensuite essayer de faire la même chose mais en transférant sur un autre de mes disques durs externes, mécanique cette fois-ci, et toujours en USB 3. Résultat des courses : transfert trois fois plus rapide par rapport à un d’un disque dur mécanique.

 Test – Samsung Portable SSD T3 (3)Test – Samsung Portable SSD T3 (4)

Vous le voyez, je n’ai pas atteint les 450 MB/s, mais cela vient probablement de mon SSD. J’ai donc renouvelé l’opération avec ma Surface Book ; malheureusement, son SSD est de moins bonne qualité que celui de mon PC de bureau, et les taux de transferts ne peuvent pas être comparés. Tant pis, nous avons déjà quelque chose de très bon.

Mais du coup, il faut bien noter cela : le Samsung Portable SSD T3 propose d’excellents taux de transferts, mais le résultat effectif dépendra également de là où (ou de vers où) vous copierez des fichiers : si vous connectez le disque Samsung à un ordinateur qui dispose d’un disque mécanique, ou d’un SSD de piètre qualité (comprendre : un SSD qui a un taux de lecture / écriture faible), et bien les performances du Portable SSD T3 ne pourront pas se révéler car un système d’entonnoir, totalement indépendant du produit, subsistera.

En réalité, ce disque est idéal si vous avez déjà de très bons périphériques et que vous ne souhaitez pas être bridé·e par un disque mécanique. Surtout si vous transférez régulièrement des données (par exemple, si vous faites des backup de votre système pour sauvegarder votre contenu personne).

Le logiciel de sécurisation des données fourni

En parlant de backup, le disque de Samsung est fourni avec un logiciel de cryptage de données, appelé T3 Security Enabler. L’utilitaire, très simple d’utilisation, vous demande de choisir un mot de passe (et éventuellement un petit nom à votre disque) afin de crypter vos données qui s’y trouvent, à l’aide de la technologie AES 256 bit. Ensuite, à chaque branchement, une fenêtre apparaîtra afin de vous demander votre mot de passe. Rien d’obligatoire bien sûr, mais cela peut vous aider à garder des données sensibles en toute sécurité si vous étiez amené·e à perdre le disque. Pratique si vous travaillez pour une société et que vous avez besoin de transférer régulièrement des données sensibles en toute sécurité.

 Test – Samsung Portable SSD T3 (5)Test – Samsung Portable SSD T3 (6)

Bien évidemment, je ne suis pas hacker, et je n’ai aucune idée du degré de protection assuré par cette technologie, mais ça devrait largement suffire à rebuter les yeux indiscrets les moins expérimentés en la matière.

Petit, élégant, performant, difficile de trouver à redire sur ce Samsung Portable SSD T3. Ah si, son prix ; le modèle 1 To que j’ai testé est facturé 400 € sur Amazon. À ce prix-là, je ne saurais que vous conseiller d’évaluer le besoin d’avoir un tel produit, ainsi que la comptabilité avec le périphérique qui l’utilisera principalement.

Acheter le Samung Portable SSD T3.

Article réalisé à partir d’un exemplaire fourni par le constructeur.

#2 Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *