Test – Souris Logitech G9x

Test - Souris Logitech G9x

Une fois de plus, c’est une souris de gamer qu’il est donné de tester ici. Et c’est Logitech qui est à l’honneur avec sa nouvelle G9x, aux couleurs de Call Of Duty Modern Warfare 3, mais la version standard est également disponible, pas de panique ! Le constructeur n’est pas un débutant en la matière et certaines de ses souris sont même plutôt appréciées par les joueuses et les joueurs ! Alors est-ce que Logitech réitère une fois de plus ces succès, ou se contente-t-il de proposer une souris qui ira se noyer dans la masse ? La réponse ici et maintenant.

La finition

La G9x paraît un peu bizarre de prime abord : elle n’a pas une forme qui semble ergonomique, pas de courbe gracieuse, et un aspect général très voire trop futuriste. Pourtant, la prise est en main est immédiate ! Les larges boutons sont très agréable à l’utilisation : ni trop dur, ni trop souples, et le placement des latéraux sont également corrects. On regrette cependant une molette trop dure au clic, bien qu’elle soit directionnelle, permettant d’ajouter de nouvelles macros.

Vous aurez également la possibilité d’alourdir la souris grâce à des poids que vous pourrez ajouter à votre guise sous le capot de la bête. Cela vous permet d’ajuster facilement la glisse de la souris en fonction du revêtement sur lequel vous l’utilisez. Bien que certain(e)s trouveront ça gadget, il faut tout de même saluer l’effort du constructeur.

Il est également possible de changer la coque. Mais pas question d’une customisation tuning digne des jacky de Confessions Intimes ! Ici, les deux coques ont un revêtement différents, agissant ainsi directement sur la prise en main : une coque à revêtement doux, une autre avec un toucher bien plus rugueux et granuleux. Concernant la première, c’est la matière douce habituellement employée chez Logitech : une sorte de caoutchouc très doux et très fin collé sur le plastique. Ainsi, si vous n’êtes pas au courant, ce revêtement aura tendance à s’arracher au fil du temps… méfiance donc. Concernant la seconde coque en revanche, c’est un plastique rugueux directement moulé et c’est celui que j’ai apprécié le plus ! On a la sensation d’agripper la souris parfaitement sous ses doigts !

L’ergonomie

Passons au vif du sujet : l’utilisation et l’ergonomie de la souris. Les larges patins (pourtant pas en téflons) offrent une glisse excellente ! Un vrai régal de jouer aux FPS dans de telles conditions. La précision de la souris n’est pas à démontrer, sa sensibilité et ses DPI suffisent amplement à être parfaitement réactif. De toutes façons, aujourd’hui, les souris ont atteint un tel degré de qualité dans ce domaine qu’il faut chercher ailleurs les atouts justifiants un achat.

Le pilote SetPoint est rôdé et permet d’assigner très facilement des fonctions à chaque boutons de la souris. Il vous est également possible de régler la sensibilité à la volée via le double bouton sous le clic gauche : pas de panique, il est presque impossible de cliquer par erreur sur ces boutons, puisqu’ils sont suffisamment enfoncés.

La souris dispose d’une mémoire interne permettant ainsi de mémoriser certains profils pour les retrouver si jamais vous vous déplacez. Je n’ai jamais eu l’utilité de ce genre de chose mais je me dit que, pourquoi pas, ça peut être utile à certain(e)s… peut-être en LAN ?

Pour finir, la G9x est livrée avec un tapis de souris, pour le modèle à l’effigie de Modern Warfare 3 tout du moins. Le tapis n’est pas  transcendants : mon bon vieux Roccat Alumic dispose d’une glisse bien plus grande ! Ceci dit, il faut saluer l’initiative puisqu’elle offre un bundle très complet ! Un petit bémol concernant l’emballage qui n’est pas très pratique et pas des plus jolis 🙂

Il n’y a plus grand chose à dire sur cette souris. J’ai été surpris au début par son look mais elle s’est révélée être vraiment très bonne ! Moi qui ai testé des précédents modèles de chez Logitech, celui-ci reste le plus abouti et le plus complet. Malgré un clic central (celui de la molette) bien trop dur et un emballage vraiment pas pratique, cette G9x proposée à 79,99 € sur le site du constructeur (modèle standard ou modèle MW3), qui se situe donc dans une fourchette haute, est un investissement de choix que vous ne regretterez probablement pas.

#2 - Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l'échelle de notation)

2 comments

  1. Sorn

    J’ai lu de nombreux test sur cette souris sur des sites français et américains et tu as été le seul a souligner que le clic sur le bouton central était trop dur !
    Si j’avais lu ton test avant, ça m’aurait évité de l’acheter.
    Allez hop ! Je te rajoute a mes favoris. Longue vie a ton site et continue a faire des tests pertinents

  2. Sébastien
    Author

    Merci pour le compliment Sorn 🙂 J’espère que la prochaine fois tu auras plus de chance dans tes choix de souris 🙁
    C’est vrai que le bouton central est trop dur mais je trouve le reste de la souris très bon ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *