Test – Souris Steelseries World Of Warcraft Cataclysm.

Test - Souris Steelseries World Of Warcraft Cataclysm.

↑ Cliquez pour agrandir ↑

Steelseries m’a fait parvenir il y a quelques jours déjà leur souris à l’effigie du MMO de Blizzard et plus particulièrement de sa dernière extension : World Of Warcraft Cataclysm. Le périphérique se fait à l’image du jeu tant au niveau physique qu’au niveau des fonctionnalités et est, de plus, compatible PC et Mac. Avec les quatorze boutons, le constructeur ne fait pas dans la demi-mesure et chacun d’entre eux est assigné à une fonction particulière, grâce au profil utilisateur qui colle au pilote.

Une finition au rendez-vous

Le côté esthétique de la souris est vraiment la première chose qui saute aux yeux : elle est belle, tout simplement. L’effet « écaille de dragon » est très bien fait et la couleur métallique presque rouillée est du plus bel effet. De plus, un halo lumineux à la teinte paramétrable via le pilote, qui agit par pulsations, donne une sensation de vie à la souris. Le fil de l’objet est, quant à lui, tressé afin d’augmenter sa solidité et sa glisse tout en allégeant son poids.

Ça glisse !

Le poids de la souris est très raisonnable et très bien calibré pour moi. Ceci couplé à de larges patins placés de manière adéquate sous l’objet lui confère une excellente glisse ! C’est, de fait, un véritable plaisir de jouer à des FPS ! Et la possibilité de régler entre 800 et 5000 PPP permet de satisfaire le plus grand monde. Même si cette souris n’est pas faite pour ça, le travail sur des logiciels de retouche d’image est tout aussi agréable grâce à une grande précision.

La taille, ça compte

La souris est bien plus grosse que ses consœurs à cause (ou grâce) à une largeur plus importante. Ceci permet une meilleure « assise » de la main et donc, une meilleure prise en main. Les boutons sont dans l’ensemble plutôt bien placés même si certains sont difficile à utiliser de manière instinctive (celui sur le flanc droit ou les deux autour de la molette : j’aurais préféré une molette directionnelle).

Quelques défauts subsistent

Malgré tout, j’ai quand même trouvé des défauts ça et là. D’abord, l’inclinaison en tête de souris est trop peu prononcé pour moi, ce qui provoque une fatigue de mon index lorsque j’utilise la souris. Certains boutons sont d’ailleurs placés de manière peu naturelle. Les boutons justement, son configurables via le pilote mais je n’ai pas réussi à leur assigner des touches qui pourraient être reconnues dans les jeux (alors que ça l’est, sous Windows). Pourtant, j’ai suivi les recommandations vues sur des forums (utiliser les « macros » dans le pilote) et ma Logitech MX Laser le fait parfaitement via le pilote (la fonction « affecter un raccourci » lorsque l’on configure les boutons). Ces points sont gênant si l’ont veut profiter des touches dans les jeux !

Malgré quelques défauts qui sont d’ordre esthétique ou ergonomiques, mais qui restent mineurs, le seul véritable soucis que j’ai trouvé à cette souris c’est cette impossibilité d’affecter des touches du clavier aux boutons ! C’est gênant, ça m’aurait bien été utile pour les jeux et ça m’aurait sûrement fait acheter ce périphérique ! Qu’à cela de ne tienne, je suis sûr que le constructeur fera une mise à jour se son driver pour le permettre ou pour au moins faciliter ce paramétrage s’il est déjà faisable et que je ne l’ai pas vu. Un grand merci à Steelseries pour m’avoir permis de tester cette souris.

Note : 07/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>