Test – WRC 4 (PS3)

Test - WRC 4 (PS3) (2)

Les jeux de rallye ne courent pas les rues, et WRC est la référence en matière de simulation (face à Dirt qui est plutôt arcade et axé sur le drift). Ce quatrième épisode, probablement le dernier sur les consoles actuelles, se veut perfectionniste. C’est sur Playstation 3 que je me suis lancé dans l’aventure, et le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne le regrette pas !

Une excellente qualité sonore

Je l’ai souvent dit sur Twitter, mais les bruits de WRC 4 sont vraiment réalistes. Ils sont nets et propres, et je suis persuadé que sur les pistes de rallye, ce sont les mêmes ! Chaque revêtement a évidemment une sonorité différente et les projections de gravillons, sable, neige etc. se font entendre.

Les voitures ne sont pas en reste et les bruits des moteurs ou de passage des rapports sont saisissants. Il en est de même pour les chocs et pour les commentaires du copilote. Il faudra d’ailleurs bien être attenti-f-ve à ce dernier si vous voulez anticiper au mieux le tracé du parcours.

Mais tout ne peut pas être rose dans ce monde rocailleux. Les musiques m’ont vraiment agacée, si bien que je les ai coupées. Cependant, lors du chargement du circuit, la musique reste bien présente !

Test - WRC 4 (PS3) (1)

De belles voitures mais des environnements laissés pour compte

Les voitures sont vraiment superbes : bien modélisées, des dégâts réalistes, des salissures, des reflets et tout le tralala. Un gros travail  a été effectué à ce niveau-là, en plus du réalisme de leurs caractéristiques (puisque les développeurs ont travaillé avec les ingénieurs pour avoir des statistiques réelles). En revanche, concernant l’environnement, on a l’impression que le travail a été laissé un peu de côté. En effet, si les routes et les tracés sont bien, les décors et les gens modélisés ne sont vraiment pas à la hauteur du reste du jeu. Dommage.

Cependant, les conditions climatiques sont crédibles et il est possible de courir à des moments différents de la journée. Et les effets associés sont très réussis. Les tracés sont les de vraies tracés de compétition et le dépaysement est assuré aux quatre coins du globe ! À chaque étape l’on sent l’empreinte du pays où l’on est. Très agréable.

Test - WRC 4 (PS3) (3)

Devenez Sébastien Loeb !

Les différents modes de jeu vous permettent de vous amuser sans trop de soucis, que vous cherchiez à faire des courses rapides ou alors vous lancer dans une carrière complète. Vous retrouverez tous les modes dans la preview que j’ai réalisée.

Je me suis lancé dans un mode carrière, pour ma part, et c’est au volant de la voiture de Sébastien Lobster assisté de Daniel Lananas que je grimpe les différentes étapes WRC. Je suis passé de Junior et j’ai grimpé WRC3, 2 puis 1. Un vrai pilote !

Les sensations sont terribles, j’ai rarement pris autant de plaisir à jouer à un jeu de voiture, moi qui ne suis pas spécialement fan. On est dans une simulation où vous pouvez régler les moindres détails de votre voiture (suspension, transmission blablabla) mais les sensations de vitesse et la concentration dont vous devez faire preuve sont géniales !

Il est possible de régler le niveau de difficulté qui agit essentiellement sur la qualité de vos adversaires. Inutile de vous dire qu’au niveau maximal, tous vos adversaires sont des Sébastien Loeb. Pour ma part, je suis toujours premier sans avoir touché à la difficulté (dont je ne me souviens plus). Je dois être un véritable as de la route 😎 !

Malgré quelques défauts, WRC 4 est une grande réussite. Plaisir, qualité sonore et visuelle, tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce jeu la meilleure (seule ?) simulation de Rallye à ce jour. Même si je ne suis pas fan de jeux de course, il faut reconnaître la qualité du travail effectué sur ce titre.

#2 Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *