Test – Souris Logitech G502 Proteus Core

Test - Souris Logitech G502 Proteus Core (1)

Cela fait maintenant plusieurs semaines que j’ai la nouvelle souris de Logitech, la G502 Proteus Core. Il est temps pour moi de dresser un bilan et un portrait de cette souris symbolisant l’accent mis par le constructeur suisse sur le marché du core-gaming à travers sa marque : Logitech G.

Un look qui tranche

Fini les souris rondouillardes aux courbes douces qui caractérisaient jusqu’à présent les gammes de souris de Logitech. Place désormais aux traits plus acérés, plus agressifs, et plus contemporains. Pour certaines personnes, elle aura des airs d’une R.A.T. mais c’est sans compter la prise en main radicalement différente. En effet, la hauteur de la G502 Proteus Core est plus élevée, permettant une prise plus agréable. Le cordon tressé permet, selon moi, d’assurer une meilleure longévité, ce qui n’est pas de refus quand je vois la durée de vie de mes précédentes souris Logitech.

Contrairement à la G600 qui disposait d’un troisième clic parfois gênant, cette G502 Proteus Core est très facile à prendre en main. Les boutons sont idéalement placés, même ceux permettant de changer la résolution. Le revêtement supérieur est du plastique classique, ce qui est très bien, et les côtés sont en gomme, permettant ainsi de ne pas déparer lors de longues sessions de jeu.

La molette crantée est débrayable. Je trouve cela très pratique en bureautique, mais elle a tout de même tendance à bouger presque toute seule et être imprécise lorsqu’elle est libre. Ce n’est, en soi, pas vraiment dérangeant puisqu’en jeu, on n’utilise qu’une molette crantée.

Enfin, sous la souris se trouve une sorte de trappe permettant d’ajouter des poids (maximum 5 poids de 3,6 grammes chacun). Cela permet non seulement d’alourdir la bête, ce qui plaira à certain-e-s, mais également d’équilibrer la répartition du poids qui est naturellement localisé à l’avant de la souris.

Test - Souris Logitech G502 Proteus Core (2)

Des performances au top

Logitech G propose un capteur de grande qualité, baptisé Delta Zero. Aucun décrochage de constaté et une vitesse de déplacement constante quel que soit le revêtement de la surface sur laquelle se trouve la G502 Proteus Core. Il est même possible, via le pilote, d’effectuer une manipulation permettant de « scanner » la surface sous la souris afin d’adapter la réactivité du capteur en fonction de celle-ci. Une efficacité difficile à mesurer mais dont on suppose qu’elle est réelle.

Le pilote justement est comme d’habitude chez Logitech en général : très bon. Il permet de réassigner toutes les touches en des commandes classiques (précédent,  avant, lecture etc.), en des raccourcis claviers, ou en des macros, et ce, de la plus simple des manières qui soit ! Un véritable plaisir. Trois profils peuvent être enregistrés en local ou sur la souris.

Enfin, la glisse est elle aussi très bonne, sur mon tapis Cooler Master CM Storm. Ce tapis à tendance à attirer un maximum de poussière mais la G502 Proteus Core ne bronche pas, ni en glisse, ni en performance de « captation ».

Nouveau look pour une… pardon. Le look de la Logitech G502 Proteus Core est à la fois audacieux compte tenu l’ADN du constructeur, mais n’en demeure pas moins cohérent avec l’esprit du core-gaming, le cœur de cible de Logitech G. Le pari est réussi avec cette souris réellement géniale, qui est très clairement la meilleure que j’ai pu tester jusqu’à présent devant la G9x.

La Logitech G502 Proteus Core est disponible au prix conseillé de 79,99 € mais moins cher des sites marchands.

#2 Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

 

Test - Souris Logitech G502 Proteus Core (3)

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.