Mes jeux de la (septième) génération

Alors que les sites de jeux vidéo et les joueu-rs-ses ont tenté d’élire leur jeu de la génération en fin d’année dernière, je n’ai pas osé faire la même chose ridicule. Ridicule car si un jeu peut éventuellement se démarquer d’une période, rare sont les générations de consoles où un seul d’entre eux surpasse tous les autres. Il est évident que chaque type de jeu apporte son lot de choses révolutionnaires et/ou marquantes, mais aucun jeu ne peut se vanter de réunir la totalité des qualités et des nouveautés abordées dans une génération de console. C’est pourquoi, moi, j’évoque plusieurs jeux qui ont, à mon sens, chacun marqué la génération à leur manière. Il s’agit de MA sélection et il est évident que pour vous, ce ne sera peut-être (sûrement même) pas la même.

Demon’s Souls

Mes jeux de la (septième) génération (1)

Le jeu qui a marqué la génération car il a instauré un concept jusqu’ici peu répandu (sur cette génération) : le jeu ultra exigent. Mourir dans Demon’s Souls est aussi fréquent que de récolter des pièces dans un jeu Mario. C’est d’ailleurs ça qui lui a valu sa réputation. Même si le jeu était techniquement à la ramasse, j’ai adoré ce concept et j’ai passé d’excellents moments où l’on a l’impression d’avoir appris de ses échecs pour arriver au bout. De plus, la bande-son composée par Shunsuke Kida est une merveille, bien loin devant celle de Dark Souls et Dark Souls 2.

Mon test de Demon’s Souls.

The Witcher 2

Mes jeux de la (septième) génération (2)

Monument tant scénaristique que graphique, The Witcher est une licence incontournable sur PC. Avec un scénario non manichéen tiré de romans et une ambiance sombre et mature, le deuxième volet rencontra un succès énorme auprès de la presse et des joueu-rs-ses. Difficile de trouver des superlatifs pour qualifier un jeu marquant qui mit une gifle aux standards du moment. C’est d’ailleurs le premier jeu de mon blog à obtenir le badge « exceptionnel » dans la notation. Le suivant sera Bioshock Infinite.

Mon test de The Witcher 2.

Bioshock Infinite

Mes jeux de la (septième) génération (3)

Troisième épisode de la licence Bioshock, ce Bioshock Infinite possède pour moi le scénario le plus intéressant, le plus complexe et le plus abouti de la génération. Certaines personnes ont considéré que le jeu était nul car le sujet avait déjà été traité (un mec de JVCOM qui m’a sorti ça un jour, j’ai tellement pouffé de rire), mais refuser de reconnaître le travail colossal et le scénario travaillé et cohérent serait de la mauvaise foi.

Mon test de Bioshock Infinite.

The Unfinished Swan

Mes jeux de la (septième) génération (4)

Ce fut l’un des rares jeux dématérialisés que j’ai acheté sur Playstation 3, sur le PSN. Édité par Sony, et développé par le studio Giant Sparrow, je n’arrive pas à savoir si l’on peut qualifier ce jeu d’indépendant. Du coup, ne nous posons pas la question car ceci n’importe absolument pas. L’originalité de The Unfinished Swan suffit largement à démontrer la qualité poétique du titre. Très singulier, il est évident qu’il ne plaira pas à tout le monde, mais c’est le cas pour bon nombre de jeux. Dévoiler le monde qui vous entoure en projetant peinture et eau, tel est le concept du jeu, tout en se laissant emmener dans une histoire onirique. Un véritable coup de cœur.

Mon test de The Unfinished Swan.

Nier

Mes jeux de la (septième) génération (5)

Grosse surprise de cette année (oui, je l’ai fait cette année), Nier n’a pourtant pas rencontré le succès mérité en 2011. Doté d’un scénario vraiment saisissant mettant en scène une relation père-fille (ou frère-sœur, pour l’une des deux versions japonaises) très puissante, le titre de Square Enix pêche par sa réalisation graphique en deçà de ce qu’il se faisait à l’époque. C’est probablement la raison pour laquelle bon nombre de personnes ne se sont pas intéressé à ce jeu qui est pourtant absolument génial. Pourtant, cela ne lui a pas empêché d’être l’un des plus grands RPG auquel j’ai pu jouer, voire l’un des plus grands jeux tout court. Et je ne vous parle pas de la bande-son sublime et mémorable qui mérite à elle-seule de se pencher sur le sujet.

Mon test de Nier.

4 comments

  1. Chapeau pour le blog !Ça m’a fait vraiment très plaisir de parcourir tes divers articles, merci beaucoup :). Dis-moi, ça te tente les jeux de réflexion ? Si oui, je t’invite à découvrir InKazee Deluxe sur Facebook – http://www.inkazeedeluxe.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *