Mon avis sur le Nokia Lumia 625 et sur Windows Phone 8

Mon avis sur le Nokia Lumia 625 et sur Windows Phone 8 (1)

Arrivé bien tardivement sur le marché des OS mobiles pour smartphone, Microsoft est aujourd’hui très critiqué négativement pour son Windows Phone. Bien que la firme de Redmond ne soit pas nouvelle sur le créneau des systèmes d’exploitation nomades, le renouveau de Windows Mobile peine encore à convaincre dans un marché saturé et monopolisé par deux poids lourds : Android et iOS. Mais Est-ce que Windows Phone est si mauvais que ça ? J’ai voulu en avoir le cœur net en testant un Nokia Lumia 625. Que peut bien donner ce mariage de deux marques légendaire ?

Nokia, la marque forte de Windows Phone

À travers cet article, vous l’aurez compris, je me servirai du Nokia Lumia 625, le milieu de gamme du Finlandais, au prix de l’entrée de gamme  (son prix est de moins de 200 € et il est 4G !), pour me faire une idée sur Windows Phone 8. Après une septième version de l’OS balbutiante, cette huitième est censée être à la hauteur de ce que l’on peut attendre, même si Microsoft s’apprête à sortir Windows Phone 8.1 dans les mêmes eaux que les prochains Lumia 630 et 635 qui remplaceront le modèle que je vous présente ici, c’est-à-dire vers le mois de juin.

L’une des particularités de Windows Phone, c’est de ne sortir presque exclusivement sur téléphone Nokia. HTC fut de la partie mais est aujourd’hui bien en retrait. Samsung, quant à lui, est le fruit de rumeurs sur un Windows Phone, mais sans nouvelle depuis. Seuls ZTE et Lenovo ont été récemment annoncés comme futurs fabricants utilisant Windows Phone. Mais avoir un seul constructeur à gérer est réellement un avantage. En effet, ce dernier peut s’aligner parfaitement sur les recommandations de Windows afin de proposer une expérience hardware au plus proche de l’OS, comme Apple le fait avec ses produits et Google avec les Nexus de LG/Asus. Nokia le sait bien, et joue son va-tout sur cela. Le résultat est sans appel : la quasi-totalité des Windows Phone Nokia est très honorable, même ce modèle low-cost qu’est le Lumia 625, encore moins cher qu’un Wiko.

Ce qui découle directement de cette particularité précédemment citée, c’est que l’expérience utilisateur est exactement la même, que l’on soit sur un téléphone d’entrée de gamme ou haut-de-gamme. Un véritable tour de force du couple Nokia-Windows. Ainsi, la fluidité de l’OS est constante et excellentissime. Bien meilleure que certains androphones bas-de-gamme.

Mon avis sur le Nokia Lumia 625 et sur Windows Phone 8 (3)

Un OS très accessible

J’ai été impressionné par l’accessibilité de Windows Phone 8. Malgré son austérité apparente (le fond noir – que l’on peut changer en blanc – n’aide pas, mais on pourra bientôt mettre un fond d’écran pour les tuiles. C’est déjà ça !), l’ergonomie est relativement bonne. La prochaine mise à jour ajoutera quelque chose qui fait cruellement défaut aujourd’hui : un centre de notification. Les tuiles sur l’écran d’accueil ne séduisent et ne séduiront pas tout le monde, c’est un fait, mais elles ont le mérite d’apporter une lisibilité quasi immédiate sur ce que l’on souhaite. Leur personnalisation assez satisfaisante permettent de gérer au mieux cet écran comme bon nous semble.

Si l’on glisse cet écran d’accueil sur la gauche, on a accès à la liste complète des applications (de base et téléchargées). Je regrette le fait qu’elles soient listées sans aucune possibilité de les ranger autrement (comme c’est le cas sur la version PC de Windows 8). Mais cet écran, vous ne vous y rendrez pas souvent.

Au final, Windows Phone 8 est très loin d’être un mauvais. Certes, il manque pour l’instant quelques rares fonctionnalités (dont le centre de notification qui arrive avec la prochaine mise à jour cet été), mais le store contenant plus de 100 000 applications permet amplement de retrouver un maximum de ses apps préférées : Twitter, Facebook, Instagram, Vine, FlickR, Dropbox et Snapchat (respectivement via ClouxSix et 6snap, par l’auteur des très bonnes alternatives 6tag pour Instagram et 6sec pour Vine, parfois meilleures que l’originale ! Jetez-donc un œil sur toutes ses apps.) etc.

Windows Phone a-t-il sa place ?

Très clairement : oui. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’il n’est pas qu’un simple copié-collé d’un OS mobile déjà existant. Windows Phone propose une expérience différente dans le sens où il met l’accent sur l’accessibilité, la simplicité, la clarté de l’interface et la fluidité remarquable.

Si les développeurs ne se sont pas mis à porter leurs apps sur cet OS (à tort, selon moi), d’autres auteurs se sont lancés et réussissent à fournir un travail d’excellente qualité, à l’image de Rudy Huyn. De plus, les parts de marchés de Windows Phone grimpent régulièrement et pourraient bien prochainement bousculer les habitudes d’Android et iOS.

Alors, suis-je convaincu par Windows Phone ? Et bien je trouve l’OS vraiment agréable, bien qu’encore imparfait. Je le trouve ergonomique et intuitif, en plus d’être parfaitement fluide. L’expérience est très agréable et le Store aujourd’hui mieux fourni qu’à ses débuts m’encourage à considérer sérieusement un éventuel changement de téléphone. Après tout, sur un téléphone, j’ai besoin d’un environnement stable avec quelques apps et l’accès à mes mails.

3 comments

  1. Je dois changer prochainement de portable; et pourtant, le 1er choix se portait sur le Nokia 625. Ce à quoi je me suis finalement refusé. Non pas par la parole et l’idée selon laquelle toutes les applications ne seraient pas disponibles. Cela concerne plutôt le téléphone en lui-même : une batterie non amovible et assez faible en capacité par rapport à la concurrence.

    A voir sur le long terme finalement : car le prix reste accessible et plutôt intéressant. Tu disposais de quel téléphone auparavant?

    • Sébastien
      Author

      Attends le 630 et 635 en Juin alors, ce sont les successeurs :). Sinon, oui, batterie non-amovible directement… Il semblerait qu’il faille retirer quelques vis pour ça. Mais je n’ai pas été vérifié et je ne sais pas si elle est soudée, du coup.

      J’ai toujours mon Galaxy S4. Ce téléphone-là c’était pour un test :).

  2. Hélas, Nokia a fait faillite parce qu’il n’arrivait pas à faire face à Apple et Android. Malgré que Microsoft ait acheté la firme, je ne crois pas qu’il y aura de grands changements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *