SimpleGame : un nouveau venu dans le monde du troc de jeux vidéo. Ça vaut le coup ?

SimpleGame : un nouveau venu dans le monde du troc de jeux vidéo. Ça vaut le coup ?

Version modifiée du 26 mars 2012

Vous l’avez sûrement constaté dans les commentaires, mais j’ai très mal expliqué le principe du service SimpleGame. Je vais donc m’adonner à l’exercice une nouvelle fois, sans me tromper ! Merci à l’équipe de SimpleGame qui m’a éclairé sur les points que je n’ai pas compris et aux échanges constructifs permettant de mettre en lumière les avantages de leur service.

Contrairement à des services de troc classiques, SimpleGame ne fonctionne pas vraiment par abonnement. En réalité, vous choisissez un jeu parmi une liste, soit vous l’achetez au prix indiqué, soit vous le prenez pour 1 mois chez vous pour un prix réduit. N’y voyez pas vraiment une location (puisque c’est interdit, je vous le rappelle) mais plutôt à un rachat anticipé : c’est comme si vous aviez acheté le jeu au prix fort, puis revendu à SimpleGame à un tarif préférentiel.

Par exemple, vous voulez jouer à Mass Effect mais vous n’êtes pas sûr d’avoir envie d’y rejouer dans quelques années ? Vous le prenez chez SimpleGame pour 19,90 € et vous y jouez pendant un mois. Ensuite, vous le renvoyez et c’est tout. Pas d’abonnement, pas de frais de résiliation ! Et si vous souhaitez le conserver, vous n’aurez qu’à payer la différence par rapport au prix indiqué sur la facture. En effet, si vous êtes sûr de votre choix, le côté hybride du site permet d’acheter à des tarifs avantageux vos jeux (mais toujours un peu plus cher que Amazon ou les sites UK).

Notez que les jeux sont accessible au mois à partir de 9,90 €. Cependant, ils reste assez peu nombreux en ce qui concerne les jeux actuels (comptez aux alentours de 15€ pour les jeux du mois de Mars sur PS3, visibles ici). En revanche, vous n’avez pas de liste d’attente ! Vous êtes comme dans un magasin : tout ce qui est affiché est disponible immédiatement 🙂

Au niveau tarif, si vous êtes du genre à jouer à plus d’un jeu par mois, et que vous n’êtes pas du genre pressé, le service de SimpleGame peut vite devenir trop cher par rapport à Gamoniac ou Okajeux. En effet, bien qu’il n’y ai pas de liste d’attente, les services de trocs mettent une option payante à disposition qui permet de, même en y souscrivant, de rester compétitif par rapport à SimpleGame. Cependant, si vous êtes du genre a jouer qu’à quelques titres par ans, ce service pourrait être une très bonne alternative, peu contraignante et sans être obligé de résilier un abonnement pour le rouvrir quelques mois plus tard.

Pour terminer, vous pouvez rejoindre la communauté SimpleGame et ses 22 000 fans sur Facebook ici : https://www.facebook.com/simplegameleconcours

Version originale erronée :

Si vous suivez un peu sur le net, vous savez que depuis peu de temps, un nouveau type de service est apparu dans le jeu vidéo. Pas vraiment une location (puisque c’est interdit en France) et pas vraiment un achat puisqu’on rend le jeu pour en avoir un autre, il s’agit tout simplement d’un principe de troc.

Globalement, le principe est simple : vous payez un abonnement mensuels et vous pouvez échanger votre jeu une ou plusieurs fois par mois selon l’abonnement choisi.  Sur le terrain, trois mastodontes s’affronte avec plus ou moins les mêmes armes : Gamoniac, Okajeux et depuis peux Micromania. Pour ce dernier, il est indubitablement hors course au vu des prix exagérés pratiqués. En revanche, pour les deux premiers, la guerre fait rage !

C’est donc comme un cheveux sur la soupe que SimpleGame pointe le bout de son nez. Le principe est beaucoup plus simple que chez les concurrents : vous vous abonnez pour 9,90€ / mois  et par jeux, et vous jouez pendant un mois avant de renvoyer le titre pour en avoir un autre. Le site met également en avant (plus que ses concurrents) sont côté hybride : soit vous « troquez », soit vous achetez à un bon prix. Et c’est vrai que les prix sont très attractifs (il y a même des jeux PC !) même s’ils restent toujours en retrait par rapport à Amazon ou aux sites UK.

Point intéressant chez SimpleGame, à la fin du mois « d’abonnement », vous pourrez garder votre jeu en payant simplement la différence par rapport au prix de vente original inscrit sur la facture. Gamoniac vous permet de garder votre jeu à l’issu d’une résiliation uniquement si vous êtes resté(e)s plus de 6 mois chez eux : quant à Okajeux, le ou les jeux sont immédiatement offerts à l’inscription.

Alors est-ce que ce nouveau concurrent pourra se tailler une part dans le gâteau ? Rien n’est moins sûr au vu du peu d’innovation du principe et aux lacunes par rapport à la concurrence : pour 1 ou 2 jeux par mois, c’est au même niveau que les concurrents (voire moins cher) mais à partir de 3 jeux, il est préférable de voir chez Gamoniac ou Okajeux. L’offre d’achat au meilleur prix est peu intéressante dans le sens où vous avez moins cher chez Amazon et / ou sur les sites UK et aucune offre d’échange illimité n’est disponible (comme le font les concurrents).

Je pense que SimpleGame arrive tard, avec une offre peu innovante dans un marché déjà bien investis par les deux poids lourds précédemment cités. Mais ne soyons pas trop dur, Gamoniac a su modifier et adapter ses offres, pourquoi pas SimpleGame ?

3 comments

  1. Nathan23

    Pour info, SimpleGame a été lancé avant Gamoniac, et surtout SimpleGame est comme la VOD contrairement à ces sites :

    – sans abonnement donc pas seulement pour les gros joueurs
    – sans liste d’attente de plusieurs mois
    – et n’est pas une offre de location, mais d’essai avant achat

    Rien à voir donc avec Okajeux et Gamoniac 🙂

    PS : tu as vu la page Facebook avec plus de 22.000 fans 😉 ?

  2. Moi ce que j’aime bien chez simplegame comparé aux 2 autres cités (okajeux et gamoniac) c’est que tu peux savoir si ton jeu est dispo avant de le payer. Y’a pas de surprises tu paye pour ce que tu veux. Et si un mois tu veux 3 jeux tu en paye 3 et si le mois d’après tu en veux pas, tu en prend pas et puis c’est tout. Sur gamoniac et okajeux, bon avec les listes d’attentes, priorité, etc on arrive à s’arranger pour avoir les jeux qu’on veut mais par contre moi perso je n’achète pas autant de jeux par mois toute l’année. En novembre où on a plus de jeux qui sortent si je me prend un abo illimité chez gamoniac je pourrais me faire plaisir, mais qu’en est-il du mois d’après où y’a plus rien qui sort qui m’intéresse? faut pourtant bien le rentabiliser l’abo illimité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *