Test – casque audio AORUS H5

Un casque audio, c’est presque comme une paire de chaussures : il faut essayer pour voir si ça nous va. Si vous êtes un ou une joueuse, et que vous passez parfois de longues heures devant votre PC ou votre console, le casque vissé sur la tête, il faut impérativement qu’il soit confortable, sans quoi l’expérience tourne vite au cauchemar. Mais ce n’est pas non plus ce qu’il y a de plus importants. AORUS, la division Gaming de Gigabyte, m’a proposé de tester leur AORUS H5, un nouveau casque filaire pour PC.

Vu de l’extérieur, l’AORUS H5 revêt un aspect rondelet, ni trop discret, ni trop imposant. Les oreillettes sont bien circulaires, plutôt épaisses, et elles arborent le logo de la marque (un faucon) qui est… RGB ! Et oui, vous pensiez y échapper ? Que nenni, il va falloir vous y faire car en ce moment, c’est la mode. Rassurez-vous, si vous n’aimez pas ressembler à un sapin de Noël (avouons tout de même que ce n’est pas vous qui vous en rendrez compte, car une fois sur votre tête, vous ne verrez plus votre casque…), vous pouvez simplement débrancher le câble USB. Car oui, l’AORUS H5 est un casque qui se branche en jack 3,5mm via deux fiches : l’une pour le casque, l’autre pour le microphone. Le microphone justement, peut se retirer afin de pouvoir vous balader dans la rue, sans ressembler à un pilote d’hélicoptère sans hélicoptère.

Le casque est circum-aural, ce qui signifie que ses oreillettes entourent les oreilles, assurant ainsi une meilleure isolation contre le bruit environnant et un confort amélioré. Le système de réglage de la taille, lui, est similaire à celui du Steelseries Arctis : une bande montée sur élastiques permet d’automatiquement placer le casque à bonne hauteur grâce à son propre poids. Ce système permet de se placer au millimètre près, mais ne permet pas un réglage personnalisé, et est moins stable. Néanmoins, le casque tient bien mieux en place que le Corsair VOID PRO que j’ai testé il y a quelques mois. Le câble (en caoutchouc) de trois mètres permet une certaine liberté d’action, et se termine en trois prises : une USB pour alimenter les LED, et deux jack 3,5mm pour l’audio et le microphone. Une télécommande gérant le volume du son et le micro est également présente sur le fil (il n’y a pas de pince pour l’accrocher aux vêtement). Elle est basique mais légère. Les transducteurs mesurent 50mm  et sont en Beryllium (j’ai cherché, ce n’est pas un matériau extraterrestre), tandis que le casque couvre une fréquence allant de 20 Hz à 20K Hz, et que l’impédance est de 32 ohms (plutôt classique pour un casque gaming). Tout cela est largement suffisant pour la plupart des personnes.

On a parlé de l’aspect l’extérieur, parlons désormais de choses sérieuses : le confort et les performances. Avec ses 285 grammes, l’AORUS H5 ne se fait pas trop sentir sur la tête. Le système de réglage bien que peu stable dans la théorie ne pose pas trop de souci ici. L’excellente qualité des oreillettes y est peut-être pour quelque chose. Ces dernières sont très douces et souples, et enveloppent très bien les oreilles sans faire mal. Mais je le répète, c’est comme une paire de chaussure : il vous faut essayer car tout peut changer d’une personne à l’autre. L’avantage d’un casque circum-aural, c’est qu’il vous isolera bien des sons environnants en plus d’être bien plus confortable qu’un casque supra-aural. Et sur ces deux points, l’AORUS H5 s’en sort très bien.

Pour un casque de milieu de gamme (prix conseillé de 79 €), la qualité de son est plutôt bonne ! Nous ne sommes évidemment pas à la hauteur d’un casque studio, et j’ai trouvé que les medium étaient un peu en retrait, mais un petit coup d’égaliseur et le tour est joué. Néanmoins, le son gardera cet aspect légèrement métallique et froid. Rien de bien grave rassurez-vous. Le casque a l’avantage d’être filaire jack 3,5mm. Ce qui signifie qu’il recevra directement un signal analogique envoyé par la carte son de votre PC. En quoi est-ce un avantage ? Si vous avez une très bonne carte-son, vous profiterez d’un son bien meilleur que si le casque était USB ou sans-fil. Je reviendrai prochainement dans un article afin de vous expliquer pourquoi.

Le micro amovible est qualifié d’unidirectionnel. C’est à dire qu’il est censé capter les sons provenant de votre bouche (si vous vous placez devant évidemment). Malheureusement, il capte beaucoup trop les bruits environnants, et est vraiment mauvais. Nul doute qu’en le rendant amovible, AORUS s’adresse surtout aux personnes n’ayant pas besoin d’un micro-casque, mais plutôt d’un casque tout court car étant équipées d’un micro de stream par exemple. Soit, ce n’est sûrement pas cela qui a coûté le plus cher, mais il est important de souligner que si vous achetez l’AORUS sans avoir un autre micro est plutôt une mauvaise idée.

Le micro-casque AORUS H5 réussit le pari d’allier simplicité et performances audio. Le design simple, le très bon confort et la qualité de restitution du son sont autant d’arguments qui jouent en sa faveur. Oubliez cependant le micro qui est totalement à la ramasse : prévoyez un vrai micro à côté. Le branchement Jack 3,55 (et l’USB pour les LED) permettra de profiter pleinement de la qualité de votre carte son.

Plus d’information sur l’AORUS H5.

L’AORUS H5 sera proposé en fin d’année 2017 à un prix conseillé de 79 €.

Article réalisé à partir d’un exemplaire fourni par le constructeur.

#2 Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *