Test – Tapis de souris Roccat Alumic.

Test - Tapis de souris Roccat Alumic.

Après avoir testé un casque Kave qui m’a plutôt déçu, je vous propose ce test du tapis de souris Alumic, toujours de Roccat. Rassurez-vous, je serais bien moins méchant qu’avec le casque qui m’a déçu.

Le Roccat Alumic c’est quoi ? C’est un tapis de souris, certes, mais qui a la particularité d’être « collé » sur une plaque d’aluminium ! En fait le tapis est double face : sur une plaque d’aluminium vous avez un tapis très lisse d’un côté et un autre plus granuleux sur l’autre face. L’intérêt est de proposer au joueur une surface adaptée à son style de jeu, un tapis de souris polyvalent donc.

Double-Face

Rien à voir avec Batman, cette double face à donc pour but de proposer une surface très lisse pour les joueurs rapides et une autre plus rugueuse pour les joueurs plus précis. Là où un joueur de FPS cherchera plutôt la rapidité, un joueur de STR ou même un graphiste préférera la précision de ses gestes. Le tapis dispose de quatre patins antidérapants afin d’assurer un maintien optimal et ils remplissent bien leur rôle. Pour une finesse record (3 mm et j’ai vérifié !), chaque face se voit collée dessus, le tapis. En fait, c’est comme un tapis classique sauf que la mousse sur laquelle repose la surface de glisse est remplacée par la plaque d’aluminium.

Vitesse et précision

Comme je vous l’ai dit précédemment, chacune des surfaces a un rôle précis : la surface noire est rugueuse, permettant une meilleure précision et la surface bleutée est plus lisse pour laisser les mouvements plus libres. Notez qu’il faut évidemment associer le tapis à une bonne souris. Je teste avec la Mamba de Razer et le résultat est concluant. En revanche, avec ma vieille MX Laser, la glisse est carrément moins aisée, quelle que soit la surface, ce qui est évident et indépendant de la qualité du tapis.

Le constructeur dit que la surface rugueuse permet aux joueurs aux souris ayant une forte fréquence de scrutation d’en profiter pleinement car cette grande fréquence est plus efficace sur une surface rugueuse. Pour ma part, je trouve que la simple aspérité prononcée de la surface rugueuse (la noire donc) suffit à faire la différence : en effet, chaque mouvement ample est plutôt rapide et lorsque vous ralentissez, la surface freine votre déplacement de manière physique ; c’est tout ce que je demande et c’est d’ailleurs la surface que j’utilise tout le temps (bien que je joue aux FPS).

Conclusion

C’est difficile de tester un tapis de souris, on se dit que c’est qu’un simple tapis et qu’on ne va tout de même pas en faire tout un fromage. C’est plutôt vrai mais à un certain niveau, un tapis de bonne conception permet d’améliorer les qualité de jeu ou de déplacement pour les graphistes par exemple. Le Roccat Alumic remplit son rôle et propose un tapis de qualité, efficace et proposé en plus avec un repose-poignet en gel. Vous n’aurez peut-être pas l’impression d’être en face d’un tapis, c’est sûr, mais vous allez vite l’adopter. Un bon point pour le constructeur.

Test - Tapis de souris Roccat Alumic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *