Mon avis sur le casque audio Sony 1000XM3

Le confort

Le 1000M3 est le successeur direct du… 1000XM2. Impressionnant n’est-ce pas ? On a gagné un poil en légèreté, mais le confort reste toujours très agréable : il ne serre pas trop, il ne fait pas mal au dessus du crane, il enveloppe bien les oreilles (c’est un casque circum-aural, évidemment)… Bref du tout bon comme pour le précédent modèle. En revanche, par temps chaud, le simili-cuir des oreillettes chauffe toujours autant et cela en rebutera plus d’un / d’une ; faites donc attention à à ce paramètre qui pourrait vous gâcher le plaisir.

La qualité audio

Écoutant beaucoup d’OST de jeux vidéo, mais aussi d’autres types de chansons plutôt standard, la qualité de ce casque Sony 1000XM3 m’a vraiment impressionné. Tout me paraît très bien équilibré, clair, et avec de bonnes basses. Difficile d’en rajouter sur cette partie car Guifou en parle mieux que moi sur le site Audio du Village. Je vous invite à y faire un saut pour des considérations purement techniques !

La réduction de bruit active et l’utilisation au quotidien

Je n’avais jamais eu de casque à réduction de bruit active auparavant. Je ne savais pas réellement à quoi m’attendre. Sachez quoi qu’il en soit que si vous vous attendez à ne plus rien entendre alors que vous êtes au beau milieu du périphérique parisien un dimanche de retour de weekend (qu’est-ce que vous faites au beau milieu du périphérique de toute façon ?), vous vous trompez. N’exagérez pas, on ne fait pas de miracle ! En revanche, dans les transports en commun ou dans la rue, la réduction du bruit ambiant est non seulement fortement appréciable pour profiter pleine de sa musique, mais également assez bluffante ! Il n’est pas nécessaire de l’activer constamment puisque la réduction passive possible grâce à bon « englobage »des oreilles et une bonne qualité d’oreillettes suffit parfois.

Cependant, vous le constaterez, un très très très (j’insiste) léger souffle se fait tout de même entendre, surtout si vous êtes déjà dans un environnement calme. De toute façon, vous n’êtes pas censé l’activer à ce moment-là. Quoi qu’il en soit, c’est fortement pratique lorsque vos voisins font la fête chez eux et que vous souhaiteriez dormir (j’ai essayé, et ça fonctionne à merveille).

La réduction de bruit de bruit active peut-être nuancée en deux modes. D’abord, sachez qu’au dessus de chaque oreillette, sur la partie extérieure sous le logo SONY, il y a un petit micro. C’est grâce à cela que le casque va capter le son ambiant pour restituer dans vos oreilles, un son « opposé » (je n’entrerai pas dans les détails du principe de réduction de bruit active, d’autres sites le font mieux que moi). Il s’agit donc du premier mode : la réduction active complète. Le deuxième est légèrement différent : il capte les sons ambiant et les restitue dans vos oreilles, comme si vous aviez un casque ouvert. L’intérêt ? Si vous êtes dans la rue, vous pourrez alors toujours entendre les voitures ou autres dangers qui pourraient surgir. C’est assez étrange car c’est comme si tous les éléments qui faisant du bruit avaient leur propre micro pour vous crier dans les oreilles, mais c’est tout de même pratique dans certaines conditions !

Si vous souhaitez entendre le son extérieur, sans retirer votre casque ou désactiver la réduction active, vous pouvez poser votre main ou vos doigts (plus de 2 doigts si je ne me trompe pas) sur l’oreillette droite et le casque bascule automatiquement en mode « écoute du bruit extérieur » en baissant le volume de votre musique et amplifiant les sons ambiants. Extrêmement pratique quand vous traversez un passage clouté par exemple.

C’est effectivement sur l’oreillette droite que se situe les commandes qui sont entièrement tactiles. Glissez votre doigt vers l’avant pour mettre la chanson suivante, en arrière pour mettre la chanson précédente, en haut ou en bas pour régler le volume, tapotez deux fois pour faire pause ou reprendre la lecture etc. On s’y habitue très vite et j’apprécie grandement le fait de ne pas avoir besoin de chercher de boutons physiques. Vous portez des gants ? Il faudra les retirer.

Le casque est vendu avec un câble USB (micro USB) pour le recharger, une ainsi qu’un câble jack (et une fiche Y) pour être utilisé sur les périphériques non Bluetooth (comme une Nintendo Switch par exemple) ou quand la batterie est à plate. Batterie d’ailleurs qui tient plutôt bien. J’en suis à 2-3 semaines d’utilisations peu intense (1h par jours en moyenne), et je dois être à la moitié de la batterie. Il suffit d’appuyer une fois sur le bouton marche/arrêt quand le casque est allumée pour que la petite voix vous dise le pourcentage de batterie restant.

Pour ranger convenablement votre casque qui vous aura coûté un bras, vous avez également une très chouette housse rigide vendu avec le casque, pour le glisser dans votre sac ou le tenir à la main sans risquer de l’abimer !

La partie téléphonie

Le casque vous permet de répondre à des appels téléphonique et en passer. J’ai essayé (attention à bien mettre le casque à l’endroit !), et c’est tout simplement parfait. Le son est évidemment meilleur qu’à l’écouteur de votre téléphone puisque vous êtes sur un casque circum-aural. En revanche, je n’ai pas essayé en environnement trop bruyant.

En conclusion, le SONY 1000XM3 est encore cher (380 € en moyenne), mais c’est un casque à réduction de bruit très efficace, léger, confortable, puissant, qualitatif au niveau du son, et vendu avec tout le nécessaire pour en profiter dans différentes conditions et pour en prendre soin. Le seul bémol ? Le côté chauffant des oreillettes qui, en période chaude, vous ennuiera sûrement.

Article réalisé à partir d’un exemplaire commercial.

Acheter le SONY 1000XM3 sur Amazon à 379,99 €

#2 Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.