Test – Carte son Sound BlasterX AE5-Plus Pure Edition

Le son est souvent quelque chose de négligé lors de l’achat d’une nouvelle config PC, sûrement parce que la plupart des cartes mères disposent déjà d’une solution intégrée, ou bien parce que l’on utilise un casque USB. Pourtant, il est possible d’aller plus loin avec une carte externe ou interne. Sound Blaster, acteur majeur du marché, propose la AE5-Plus, estampillée Pro-Gaming. Mais comment savoir si c’est bien ou pas quand on n’a pas forcément toutes les notions nécessaires à la bonne compréhension de ce type de produit ? Je vous propose que l’on regarde ensemble les caractéristiques techniques afin de les comprendre. On terminera par mon ressenti après plusieurs tests en conditions réelles (aucun Neitsabes n’a été blessé lors de la rédaction de cet article).

Le DAC : la partie la plus importante d’une carte son

Sans entrer dans les détails puisqu’il ne s’agit pas ici de l’objectif de cet article, votre PC sort un signal audio numérique qu’il va falloir convertir en signal audio analogique. C’est là qu’intervient le DAC, un composant essentiel qui va se charger de transformer des 0 et des 1 en tension électrique.

Dans la AE-5 Plus, nous sommes en présence d’un DAC SABRE32 Ultra, et plus précisément du modèle ES9016K2M. C’est un DAC qualifié de haute-fidélité par le fabricant (le modèle au-dessus est qualifié d’audiophile). Ce DAC dispose de plusieurs caractéristiques, mais attardons-nous sur deux d’entre-elles, mises en avant par Sound Blaster : l’échantillonnage et le DNR/SNR.

L’échantillonnage 32 Bits – 384 kHz

Vous avez probablement déjà toutes et tous entendu/vu ces caractéristiques sans forcément en savoir davantage que « plus c’est haut, mieux c’est ». C’est plutôt vrai, mais pas toujours utile. Là encore je n’irai pas m’attarder sur le côté trop technique, mais l’échantillonnage au-delà de 40 000 Hz environ n’est plus perceptible : votre oreille est en théorie incapable d’entre la différence entre 40 kHz et 384 kHz. La profondeur de 32 bits est importante, mais là-encore, on est au dessus de la « norme » actuelle de 24 bits, ce qui suffit donc largement.

L’amplification bi-canal du casque

Une sortie casque doit être amplifiée pour être en mesure d’entendre le signal qui en sort. D’habitude, un ampli simple est présent, mais la AE-5 alloue un ampli pour chacun des deux canaux de la sortie casque. L’intérêt serait, d’après le constructeur, d’augmenter la qualité du son qui en sort. Il est fort probable que ce soit vrai, mais en dehors d’outil de mesure à ma disposition, et sans possibilité de passer d’un bi-ampli à un seul pour tester la différence, il m’est impossible de vous dire si c’est utile ou si c’est du gadget.

En revanche, il est fort intéressant de constater qu’il est possible de choisir l’impédance de votre casque, via le logiciel de pilote dont on reparle après, pour être en mesure d’envoyer un signal suffisamment puissant, ou pas trop, et ainsi entendre correctement sans abîmer votre matériel.

L’encodage Dolby Digital Live et DTS Connect

Si vous avez des enceintes 5.1 ou 7.1, vous pourrez profiter de l’encodage Dolby Digital Live et DTS Connect proposé par la AE-5 Plus. Malheureusement pour moi, je n’ai pas ce genre de matériel chez moi. Je n’ai qu’un simple ampli stéréo qui ne permet pas de profiter pleinement de cette fonctionnalité. Je laisserai les personnes qui ont pu essayer en parler, elles le feront mieux que moi !

Le RGB

Sujet surprenant de la part d’une carte son : il est possible de brancher des bandes LED dessus afin d’illuminer votre boîtier. La carte possède déjà une partie rétro-éclairée sur la tranche, un peu au dessus et un peu en dessous, mais cela reste discret et désactivable via le logiciel pilote (dont je vous parle juste après, je vous l’ai dit !). La possibilité donnée de brancher des bandes supplémentaires est très surprenante de la part du constructeur. D’autant plus qu’il faudra alimenter votre carte à l’aide d’un câble MOLEX pour fournir la puissance nécessaire. Et rajouter un câble qui trainent dans votre boîtier alors que l’objectif du RGB est l’esthétisme, me paraît fort contre-productif. Heureusement, l’intérêt de la Sound BlasterX AE5-Plus est loin d’être sur cette fonctionnalité.

Le logiciel pilote Sound Blaster Command

Passons au deuxième cœur de la carte (après le DAC) : le pilote. Sobrement appelé Sound Blaster Command, le logiciel permet de gérer tous les aspects de votre carte son. Essayons de voir en détail les parties les plus importantes.

Le premier onglet est le plus important puisqu’il donne accès à l’Acoustic Engine, cette série de réglages permettant de modifier le son à votre convenance, permettant par exemple d’ajouter des basses, réduire le surround etc. Différents profils sont déjà pré-paramétrés pour convenir à différents types d’écoute (jeu, film, musique), ou différents types de jeux (FPS etc.), mais il y a également des profil de jeu spécifiques comme The Witcher 3 par exemple. Vous pouvez créer votre propre ensemble de réglage et l’enregistrer afin de personnaliser au mieux le son. Sachez qu’il est possible d’avoir un profil différent selon si vous sortez le son sur vos enceintes ou sur votre casque.

L’onglet « Lecture » justement permet de sélectionner la source de sortie : haut-parleurs ou casque. Pour chacune de ces deux sorties, vous avez accès à des réglages supplémentaires permettant par exemple de choisir le type de sortie voulue : 2.1, 5.1 etc. ou le type d’enceinte que vous avez (colonne, étagère…). Pour le casque, vous avez accès à des pré-réglages en fonction de certains modèles, et surtout la possibilité de choisir l’impédance.

Un onglet est dédié à l’encodage, permettant ainsi d’activer l’encodage Dolby Digital Live et DTS Connect si vous avez des enceintes 5.1 ou 7.1. Un autre onglet est consacré au Scout Mode, activable via un raccourci clavier paramétrable à cet endroit. Cette manipulation du son permet d’entendre davantage les bruits de pas, mais cela se fait au détriment de certaines parties du spectre audio que vous entendrez nécessairement moins distinctement.

L’onglet « Éclairage » permet de régler l’illumination RGB de votre carte, vous donnant accès à un large panel de personnalisation comme la couleur ou le type de mouvement des lumières. C’est également ici que vous règlerez l’activation ou la désactivation de cette option, tout comme la partie « externe », à savoir les réglages des bandes LED que vous pouvez brancher sur la carte.

L’expérience sonore

Maintenant qu’on a parlé des caractéristiques techniques détaillées par le constructeurs et de leur intérêt, il est temps de parler de mon ressenti en conditions réelles. Pour cela, je me suis mis dans la peau d’un ou d’une joueuse lambda, et ça tombe bien parce que c’est ce que je suis : j’ai écouté de la musique sur Spotify / YouTube et surtout, j’ai joué.

Le son dans un jeu est un élément très important pour l’immersion. Pour me faire une bonne idée de la restitution sonore, j’ai sélectionné trois titres :

  1. No Man’s Sky : en termes d’ambiance sonore, je considère qu’il est totalement standard et dans la norme d’un jeu à l’immersion normale (et en plus, j’aime bien y jouer, mais ça vous vous en foutez).
  2. The Witcher 3 : Wild Hunt : l’immersion sonore de ce jeu est très poussée, notamment sur certains passages où l’on galope dans la forêt sous une pluie battante. On entend alors la pluie, le vent dans les arbres, les branches qui craquent au sol, l’armure qui claque etc.
  3. Hellblade: Senua’s Sacrifice : Impossible de parler d’immersion sonore sans aborder le titre de Ninja Theory. La conception audio est phénoménale et jouer au casque est fortement recommandé par l’équipe de développement.

J’ai pu du coup comparer des séquences de jeu en étant branché sur la Sound Blaster AE-5 Plus, mais aussi sur la carte son interne à mon PC et sur l’externe de mon précédent Plantronic RIG. La différence est clairement audible avec des détails sonores qui semblaient se détacher davantage et être bien plus audibles et présents. Les réglages que j’ai fait dans l’Acoustic Engine convenait parfaitement à ces trois situations, en tout cas pour mes oreilles, et j’ai vraiment eu l’impression de redécouvrir mes jeux. C’est d’autant plus probant dans Hellblade, où les frissons m’ont parcouru le dos sans arrêt.

Au niveau de la musique écoutée, et sans aller jusqu’à écouter en format non compressé, j’ai pu faire de nombreux essais avec ce que j’ai l’habitude d’écouter. Là encore, sans réelle surprise, j’ai pu profiter d’une expérience renouvelée dans la plupart des cas avec des détails musicaux un peu plus précis et qui se détachaient davantage du reste. J’ai comparé avec mes anciennes cartes son pour en saisir les nuances, et j’ai également fait mes essais avec mon ampli stéréo et des enceintes Hi-Fi. En somme, la Sound Blaster AE-5 Plus apporte justement, un petit plus non négligeable (j’espère que vous avez apprécié sur le jeu de mot).

Bien sûr, pour profiter pleinement d’une telle carte son, il vous faudra un bon casque branché en jack. Oubliez les casques USB puisque le traitement sonore se fait via le casque directement et n’utilisera donc pas la carte. Pour ma part, je suis sur un Beyerdynamic DT770 Pro à 80 ohm d’impédance.

En proposant un DAC Sabre dans sa AE-5 Plus, Sound Blaster met toutes les chances de son côté pour obtenir des résultats à la hauteur de ce que l’on est en droit d’attendre du fabricant. Techniquement, il est difficile de trouver des défauts à cette carte son interne qui s’accompagne d’un logiciel pilote Sound Blaster Command complet et ergonomique à souhait. La seule chose surprenante de cette carte est la possibilité d’y brancher des bandes LED, une fonctionnalité totalement anecdotique tant le rétroéclairage déjà présent suffit. Vous avez un bon casque ? Vous avez de bonnes enceintes ? Vous souhaitez profiter pleinement de vos jeux vidéo ? Il fait nul doute que la Sound BlasterX AE-5 Plus saura vous séduire.

Article réalisé à partir d’un exemplaire fourni par l’éditeur.

La Sound BlasterX AE-5 Plus est disponible au prix conseillé de 159,99 €.

Plus d’information sur le site officiel.

Découvrez ce test en vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=vLi_RD06c7w

#2 Très bon (cliquez pour avoir des informations sur l’échelle de notation)

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.